Accueil Kabylie Ikharbane sans électricité depuis 25 ans !

Ath Mahmoud Selon le P/APC, M. Alem Slimane

Ikharbane sans électricité depuis 25 ans !

2135

Les années passent et se ressemblent au quartier Ikharbane relevant de la commune d’Ath Mahmoud, dans la daïra de Béni Douala.

Ledit quartier est sans électricité depuis fort longtemps, apprend-on de M. Alem Slimane, premier magistrat de la collectivité. En effet, selon cet interlocuteur, les habitants du quartier en question réclament cette commodité depuis 25 ans, mais sans résultat. «Rien n’est encore envisagé en vue de le raccorder au réseau électrique», affirmera-t-il avant de préciser : «Depuis mon installation à la tète de cette APC, je n’ai pas cessé de faire des écrits à la Sonelgaz pour alimenter le quartier Ikharbane en électricité lui qui sombre dans le noir depuis 25 ans. Mais malheureusement, mes écrits n’ont eu aucune suite et les ménages continuent à endurer ce calvaire». «Les habitant de ladite cité ajoute l’édile communal, ont fait des branchements illicites avec tous les dangers qu’ils encourent au quotidien». Par ailleurs, notre interlocuteur avance en outre un autre hic qui frappe de plein fouet les habitants du chef-lieu communal. Il s’agit, selon lui, de coupures et autres chutes récurrentes de tension, causant ainsi de multiples désagréments pour les citoyens. «Tant que les responsables de la Sonelgaz n’ont pas mis le câble torsadé pour le chef-lieu, les coupures d’électricité et les chutes de tension seront fréquentes, notamment durant la saison hivernale. Les habitants de Taguemount Azzouz ne savent plus à quel saint se vouer pour voir ce problème résolu, compte tenu de désagréments vécus, surtout la détérioration du matériel électroménager», enchaînera-t-il. Pour remédier à la situation, le maire préconise dans un bref délai le lancement d’un projet de rénovation des câbles. «Les nouveaux câbles en torsadé est plus qu’une nécessité pour parer à ces récurrentes chutes de tensions. Ce projet touchera le quartier Ikharbane où les habitants vivent depuis de longues années sans cette énergie», dira encore le P/APC.

K. B.