Accueil Kabylie L’opération commence aujourd’hui

Tizi-Gheniff Distribution des couffins du Ramadhan

L’opération commence aujourd’hui

2114

C’est aujourd’hui que les différents véhicules de l’APC de Tizi-Gheniff commenceront à sillonner les différents villages pour remettre les couffins du Ramadhan, en mains propres, aux familles démunies.

«Comme vous l’aviez si bien rapporté dans votre précédente édition, il y a à peine quelques jours, nous avions lancé un avis d’appel d’offres pour sélectionner le fournisseur le plus apte à respecter notre cahier de charges en ce qui concerne l’opération des couffins de Ramadhan. Ainsi, après l’ouverture des plis des soumissionnaires, nous avons porté notre choix sur l’un d’eux, en suivant la réglementation», nous déclare, visiblement heureux et satisfait, le premier magistrat de ladite localité en présence de tous les élus de son exécutif. «Nous avons à distribuer neuf cent onze (911) couffins comportant chacun, un bidon d’huile de 5 litres, du riz, du pois chiche, du sucre blanc cristallisé une boite de 250 grammes de café un paquet de lait en poudre, une boite de 800 grammes de concentré de tomate, un sachet de 500 grammes de vermicelle, un autre sachet d’un kilogramme de couscous et enfin un sac de semoule de dix (10) kilogrammes», tient à préciser l’un des membres de l’exécutif communal. Par ailleurs, les élus de ladite APC ne perdent pas espoir de voir arriver l’aide de la Sonatrach et celle de l’action sociale qui, à chaque Ramadhan, et ce, depuis des années, tiennent à marquer leur solidarité avec les familles démunies de la localité de Tizi-Gheniff. «Nous avons encore quelques familles à satisfaire, et nous gardons toujours un grand espoir de voir arriver l’aide de la Sonatrach et celle de la DAS, tout en en comptant aussi sur la générosité de nos administrés, surtout durant le mois de Ramadhan, car le sens de la solidarité est ancré dans notre culture et nos coutumes», conclut M. Saïd Mansour, qui a tenu à souhaiter à toute la population de sa commune un bon Ramadhan.

Essaid Mouas