Accueil Kabylie Les travaux reprennent !

Draâ El-Mizan Chantier de la pénétrante

Les travaux reprennent !

2151

Après une quinzaine de jours de grève, les travailleurs du chantier de réalisation de la pénétrante, vers l'autoroute Est-Ouest, ont repris le travail cette semaine.

En effet, tous les engins sont remis en marche après que les responsables du groupe ONE ont satisfait la revendication des travailleurs qui avaient demandé le règlement de leurs salaires. « Nous nous sommes entendus à ce que nos paies soient versées ce jeudi », répond un représentant des travailleurs. Ainsi, en principe, ils percevront leurs salaires aujourd’hui, comme promis par les responsables du groupe. « Avec toutes les augmentations de ce mois de janvier, qui peut attendre quelques jours de plus pour recevoir son salaire? D’ailleurs, même lorsqu’on est payés à temps, notre paie ne tient pas plus de vingt jours », ajoute le même représentant. Les responsables de l’entreprise ont fait des efforts supplémentaires en renforçant leur effectif, afin de donner la cadence souhaitée aussi bien par le ministre des travaux publics que par le wali de Tizi-Ouzou qui s’est déplacé sur les lieux. Notons que, jusqu’à présent, le taux d’avancement n’est pas vraiment appréciable eu égard à l’importance que revêt ce grand projet. En tout cas, il est à signaler que d’autres facteurs ont fait que les entreprises n’avancent pas comme il le faut. On citera, à titre d’exemple, la difficulté du terrain et les contestations exprimées sporadiquement par les propriétaires terrains, demandant leurs indemnisations immédiates. Il est à rappeler que les habitants de Maâmar ont bloqué un tronçon au lieu-dit Voujgou, sur le territoire de Tafoughalt, demandant le changement du viaduc, de plus de huit cents mètres, qui passerait au dessus de certaines habitations. Si les responsables locaux ainsi que ceux de la wilaya ont intervenu, il n’en demeure pas moins que ces contestataires maintiennent leur pression. Ce projet de plus d’une quarantaine de kilomètres, dont une grande partie traverse le territoire de la daïra de Draâ El-Mizan a , tout de même, donné de l’emploi à des centaines de personnes. On peut dire qu’il a résorbé un taux important de chômage dans toute la région.

Amar Ouramdane