Accueil Kabylie Anarchie dans le secteur du transport

Anarchie dans le secteur du transport

1573

La commune de Boudjellil, située sur les hauteurs de la daira d’Amizour, se heurte à un gros problème dans le secteur du transport. Pis encore, c’est l’anarchie totale. D’abord, aucun bus n’assure le cheminement vers le chef-lieu de daira, Amizour. Pour se déplacer, les villageois doivent faire escale à El Kseur. Seulement, il est utile de savoir que la ligne Boudjellil-El Kseur n’est pas réglementée en ce qui concerne les horaires. Les transporteurs ne démarrent que lorsqu’ils ont fait le plein au grand désespoir des usagers qui sont souvent victimes de longues attentes avant de trouver une place. Quant à la ligne Boudjellil-Bgayet, elle n’est assurée que par un seul et unique bus, qui, soulignons le, respecte les horaires. Il démarre de Boudjellil à 5h30 du matin pour revenir de Bgayet à 7h15. En attendant, beaucoup de villageois songent sérieusement à quitter leurs localités pour s’installer sous des cieux plus cléments.

Tarik Amirouchen