Accueil Kabylie Tabellout, un paradis potentiel négligé

Tabellout, un paradis potentiel négligé

2020

Vue sur mer garantie. Du haut de la montagne de Yemma Thadhrarth, à laquelle sont accrochées les habitations formant le village de Tabellout, on peut admirer le centre-ville d’Aokas et la mer comme si on était accoudé à un balcon.

Cette bourgade de près de deux mille habitants sur les quinze mille que compte la commune d’Aokas, est située sur les hauteurs d’Aokas à quelque 3 kilomètres du chef-lieu.

En plus de la sainte Yemma Thadhrarth qui la protège, le saint Sidi El Hadj veille sur elle du lieu où il repose et où sont implantés le cimetière et la mosquée du village.

En empruntant le chemin de wilaya n°15, on doit bifurquer vers la droite juste après l’école paramédicale pour se rendre à Tabellout. Le chemin communal qui mène vers cette localité a été goudronné récemment, mais hélas, les bretelles menant vers Zghawi, Aeouine, Boukezmane, Thiguerth Aâmar… ou encore Thatrocht sont laissées à l’abandon.

“Non seulement notre bretelle, qui sert aussi aux services des forêts, de l’Edemia, de Djezzy, de Nedjma et des visiteurs de la sainte Yemma Thadhrarth, n’est pas goudronnée mais même le projet d’électrification de ce chemin a été apparemment abandonné. Les pylônes ont été installés depuis belle lurette, mais sans plus”, raconte Saddek, qui fulmine contre ce mépris. Outre le fait qu’aucune bretelle n’a été bitumée et l’éclairage public manque visiblement dans cette localité laquelle ne dispose d’aucun moyen de loisirs pour les jeunes en dehors d’un terrain aménagé en stade de football sans le doter de vestiaires ni d’eau, alors que le château d’eau surplombe ce site. Justement, en aménageant ce chemin mènant au stade, les services communaux peuvent solliciter ceux de forêts pour l’attribution de terrains d’assiette pour l’implantation aux alentours de ce stade, d’une petite Maison de jeunes dotée d’une cafétéria et d’une bibliothèque et pourquoi pas d’un projet communal, notamment dans le domaine de la santé car ce versant de la montagne donne une belle vue sur Tichy et Béjaïa. En attendant que des projets de développement soient étudiés et votés, Tabellout, ce paradis naturel restera toujours une bourgade oubliée ou carrément abandonnée.

A. Gana