Accueil Kabylie L’APC fait appel au privé

Collecte des déchets ménagers

L’APC fait appel au privé

142

Les élus de l’APC d’Akbou ont approuvé, lors d’une séance extraordinaire, tenue lundi dernier, «l’attribution de plusieurs marchés relatifs à la collecte des déchets ménagers» à des entreprises privées, spécialisées dans le domaine, apprend-on de sources municipales. Au moment où la collecte et l’acheminement des ordures vers la décharge publique constituent «un véritable casse-tête» pour les services de la voirie, la municipalité a décidé de faire appel aux privés.

Pour rappel, la commune d’Akbou produit annuellement une moyenne de 50 000 tonnes de déchets municipaux. Quant aux services de la voirie, ils peinent à assurer une collecte régulière de ces grandes quantités de déchets avariés, et ce malgré le fait qu’ils aient bénéficié récemment de 6 camions à bennes tasseuses d’une capacité de 10 m3 chacun. Cette acquisition a permis, selon notre source, de renforcer la flotte de la voirie mais elle n’a pu parer aux problèmes rencontrés, lors de chaque opération. Dans ce sens, un montant de près de 16 milliards de centimes a été dégagé et approuvé, lors de la délibération du 19 août de l’année passée, pour l’acquisition de plusieurs matériels.

A noter que l’opération de la collecte est répartie sur 11 secteurs englobant toutes les périphéries de la ville de Piton. Quatre secteurs ont été attribués à des entreprises privées de ramassage, nettoyage, entretien et désinfection des déchets. «Les quatre autres secteurs seront confiés à leur tour, au cours de l’année 2020», a précisé notre source. Ainsi, les secteurs du centre-ville et Guendouza seront assurés par un entrepreneur privé pour un montant de près de 7 millions de dinars. Pour le secteur du Lotissement Aït Saïd, la collecte et le transport des déchets sera assurée par une autre entreprise durant une année renouvelable pour un montant de plus de 4 millions de dinars. Le dernier secteur touché est la RN 26.

Le projet est attribué à une entreprise privée. Le montant du marché à commande ne dépasse pas 7 millions de dinars.

Menad Chalal