La sardine hors de prix

Partager

Cela fait plusieurs jours que le prix de la sardine a connu une hausse vertigineuse à Tizi-Rached, au grand dam de ses consommateurs.

En effet, au niveau des marché du chef-lieu, elle a été écoulée entre 550 et 600 DA le kilo. De quoi tomber la reverse. En plus, il paraît qu’elle est de mauvaise qualité ! Les vendeurs, de plus en plus nombreux, on du mal à vendre leur marchandise.

«Je suis venue spécialement pour acheter de la sardine, de préférence la bleue, pour ma fille, sachant que depuis plus d’un mois (avant le Ramadhan) nous n’avons pas mangé ce met réputé pour sa délicieuse chaire», dira une dame accompagnée de sa fille. Et d’ajouter : «Bien qu’elle soit vendue entre 550 et 600 DA le kilo, j’ai dû céder à la demande de ma fille. Il faut dire que, durant le mois de Ramadhan, elle se vendait entre 150 et 200 DA le kilo, car nous n’en consommons pas beaucoup. Après quand j’ai entendu son prix, annoncé par le vendeur, j’ai faillé tomber à la reverse.» Et la dame de poursuivre : «En ce qui concerne les fruits de mer, ils sont hors de portée. Impossible de s’offrir ce luxe, alors que nous disposons de près de 1 200 km de cotes, d’autant plus que les spécialistes conseillent surtout les enfants d’en manger à volonté, car ils sont riches en vitamines. Enfin, nous espérons que les vendeurs revoient leurs stratégies pour en vendre en grandes quantités et en faire profiter le maximum de personnes.»

Youcef Ziad

Partager