Accueil National Quatre accidents en deux jours

Tizi-Gheniff

Quatre accidents en deux jours

2057

Au premier jour de l’Aïd, un conducteur d’une 404 bâchée, après avoir dérapé sur un talus, a fini sa course droit dans le mur d’une habitation située sur le CW107 entre M’Kira et Timezrit (Boumerdès). Fort heureusement, à l’exception du chauffeur légèrement blessé aucun occupant de la bâtisse n’a été touché. Mais, c’est durant le deuxième jour que le nombre d’accidents a augmenté. Le plus grave a eu lieu au lieu-dit « Doura n’Zed  » entre la ville de Tizi-Gheniff et le faubourg de Marako sur la RN68 lorsqu’un motocycliste, après avoir effectué un dépassement dangereux, a heurté de plein fouet un véhicule venant en sens inverse avant d’être entièrement projeté à des dizaines de mètres plus loin. Aussitôt appelés au secours, les éléments de la Protection civile de Tizi-Gheniff se sont déplacés sur le lieu de l’accident et ont transporté le blessé dans un état comateux à l’hôpital Krim Belkacem de Draâ El-Mizan avant d’être évacué en urgence au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou. Par ailleurs, nous avons appris que deux autres accidents se sont produits durant la journée du jeudi sur la RN68 entre Draâ El-Mizan et Tizi-Gheniff. Fort heureusement, là aussi, les occupants s’en étaient sortis avec des blessures légères. Mais, les dégâts matériels étaient énormes. Rappelons que durant le mois de Ramadhan, nous avions rapporté au temps opportun sur ces mêmes colonnes que sur les axes routiers qui traversent le territoire de la région, à savoir les RN25, 30 et 68, pas moins de dix accidents nous nous ont été signalés et le plus grave d’entre eux s’est produit sur la RN25, au carrefour du chemin communal passant par Azru N’Tamarth vers Tizi-Gheniff et la RN25 à proximité de la base de vie Turque (chantier de la réalisation de la pénétrante vers l’autoroute Est-Ouest) où cinq personnes ont été grièvement blessées dont une femme enceinte évacuée à l’hôpital pour accouchement. C’est la saison estivale, en plus du trafic routier intense sur ces routes, c’est aussi la saison des fêtes et des cortèges nuptiaux, donc, la vigilance est de mise.

Amar Ouramdane