Accueil National La permanence assurée

Tizi-Ouzou

La permanence assurée

2130

Les commerçants qui ont été réquisitionnés pour assurer la permanence durant les jours des fêtes de l’indépendance et de l’Aïd El-Fitr à Tizi-Ouzou, ont respecté les directives du ministère du Commerce, tel est le constat rendu par le responsable de la direction du commerce de la wilaya. La population de la wilaya n’a, d’ailleurs, réclamé aucun manque et s’est dite satisfaite par les prestations de services. Rappelons que la direction du commerce a mobilisé au moins 538 commerçants exerçant à travers les grandes agglomérations urbaines de la wilaya pour assurer la permanence, dont 120 boulangeries, 347 commerces spécialisés dans l’alimentation générale et les fruits et légumes, 4 laiteries, 4 minoteries et 2 producteurs d’eau naturelle et autres boissons, et des brigades ont été déployées pour assurer les contrôles durant cette période de fêtes. Ainsi, lors d’une «virée effectuée au niveau du chef-lieu de la wilaya ainsi que dans certaines communes, telle que celle de Larbaâ N Ath Irathen, durant les deux premiers jours de fêtes, nous avons constaté que les commerces réquisitionnés pour assurer la permanence étaient tous ouverts,» soutient un membre de la direction du commerce. «Je n’ai pas été réquisitionné mais j’ai quand même ouverts mon magasin pour satisfaire ma clientèle en ces jours de fêtes», nous a confié un commerçant. Et à d’autres de dire, «on profite de ces journées de l’Aïd pour couler certains produits en stocks, tels que les biscuits, les chocolats…»

Les grossistes de Tizi-Ouzou chez les enfants hospitalisés

Les membres de l’association des commerçants de gros de Tizi-Ouzou, à leur tête Samir Djebar, ont rendu visite, le jour de l’Aïd El Fitr, aux enfants hospitalisés du CHU Nedir Mohamed. Il s’agit de la deuxième action de charité organisée par ladite association, cette année, en faveur des malades et des familles démunies. Ainsi, pas mois de 70 enfants hospitalisés au niveau de la pédiatrie, du CCI du pavillon d’oncologie, contraints de passer la fête de l’Aïd loin de leurs familles, ont reçu des cadeaux. Après avoir terminé avec les enfants du CHU, les membres de cette association se sont déplacés à l’hôpital de Larbaâ Nath Irathen pour également tenir compagnie et donner un peu de joie aux enfants malades. Par ailleurs, il est à rappeler que la même association a distribué quelques 315 millions de centimes au profit des associations et familles démunies. Cette action de charité a touché au moins 39 familles et associations, dont l’association « les enfants du cœur » de Aïn El Hammam, « le centre Boukhalfa » et l’association « Tafounes Igoudjiline » des aveugles ».

N. Rahab