Accueil National «Notre secteur est en amélioration»

M. Adda, directeur d’Algérie-Télécom de Tizi-Ouzou

«Notre secteur est en amélioration»

2520

M. Adda dresse, à travers cet entretien, un état des lieux de la situation qui prévaut dans le chantier de la généralisation de l’internet au niveau de la wilaya.

La Dépêche de Kabylie : Comment se présente la situation dans le secteur que vous dirigez au niveau de la wilaya ?
M. Adda : Notre secteur est en nette amélioration surtout depuis le mois de septembre. Des efforts gigantesques ont été consentis par l’ensemble des travailleurs. Pour preuve, il y a seulement trois mois, le taux de couverture par internet au niveau de notre wilaya était de 32%. À présent, il est passé à 36,5%. C’est vous dire qu’il y a eu un travail considérable qui s’est fait et qui se poursuivra pour faire parvenir aux citoyens là où ils se trouvent, l’internet. L’élan se poursuivra pour atteindre le taux national et pourquoi pas le dépasser. Nous avons tout ce qu’il faut pour y arriver.

Pouvez-vous nous dévoiler votre plan d’action ?
Depuis notre installation, nous avons mis en place un plan d’action que nous continuons d’ailleurs d’appliquer. Il est basé sur deux points essentiels : le développement et la modernisation des réseaux existants. Sachez que nous avons installé 63 Msan depuis janvier dernier, 23 sont destinés au développement et 40 à la modernisation des réseaux existants. Ce qui permet 23 000 accès. En ce qui concerne la 4G LTE, nous avons installé 36 équipements depuis le mois de septembre, ce qui donne aussi un nombre de 22 000 Accès. 11 500 clients sont déjà satisfaits.

Où en êtes-vous avec la fibre optique ?
La fibre optique arrive un peu partout. Les projets inscrits sont en cours et d’autres ont été mis en service. Dernièrement, les projets d’Ifighaz, de Bouzeguène, de Tala Athmane côté zone de dépôt, de Maâtkas, de Beni zmezer sont mis en exploitation. Il est vrai que certaines APC ne sont pas encore raccordées, mais nous le ferons avant la fin de l’année en cours. Pour les annexes et les villages, on viendra progressivement. Notre idée, pour le moment, est de faire parvenir l’internet à un plus grand nombre de foyers quelque soit la manière, 4G LTE ou MSAN. C’est vrai que le meilleur moyen reste la fibre optique mais pour commencer, tout est bon à prendre.

Vous rencontrez sûrement des problèmes pour concrétiser votre plan…
Bien entendu, les problèmes il y en a et il y en aura. L’essentiel est de ne pas se décourager et d’essayer d’aller de l’avant. Le gros des problèmes dans notre wilaya est surtout celui du relief qui est parfois très accidenté d’où la difficulté de raccorder certaines localités. Nous sommes également confrontés au manque d’entreprises spécialisées, ce qui ne nous facilite pas la tâche. Il y a aussi le développement des localités et des villages qui s’est fait sans aucune norme urbanistique, ce qui complique notre mission, et enfin les sempiternelles oppositions qui retardent significativement l’avancement des projets. De toutes les manières, nous sommes armés d’une volonté de fer pour faire parvenir l’internet à tous ceux qui la souhaitent.

Entretien réalisé par Hocine T.