Accueil National 2 685 bénéficiaires dans la commune

2 685 bénéficiaires dans la commune

146

Au total, pas moins de 2 685 familles ont bénéficié de la prime de 10 000 DA dans la commune de Béjaïa, et ce, dans le cadre de la solidarité ramadhanesque avec les démunis et les personnes affectées par la crise sanitaire, a indiqué une source municipale. Une enveloppe financière de l’ordre de 2,6 milliards de centimes a été consacrée par l’APC de Béjaïa à cette opération de charité, a affirmé la même source, tout en précisant que cette prime a été versée, samedi dernier, aux CCP des bénéficiaires.

Pour rappel, l’octroi de cette allocation de solidarité de 10 000 DA a été décidé par le président de la République pour soutenir les familles nécessiteuses et celles affectées par les mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie du Coronavirus «Covid-19», à l’occasion du mois de Ramadhan. En effet, plusieurs familles déjà vulnérables ont été fortement impactées socialement et économiquement par les mesures du confinement. Beaucoup de pères de familles, qui avaient des boulots précaires au niveau des chantiers, par exemple, ont cessé de travailler.

C’est le cas aussi des ouvriers qui ont des «petits boulots». Ainsi, la situation déjà précaire de ces familles a été exacerbée par l’actuelle crise sanitaire. Les familles qui percevaient auparavant l’enveloppe de 6 000 DA au titre des opérations de solidarité ramadhanesque ont vu leur aide augmentée de 4 000 DA. Par ailleurs, l’APC de Béjaïa affirme que ses services sont également en train de recenser les ouvriers ayant des petits métiers pour leur venir en aide en ces temps difficiles.

Ce recensement se fait en collaboration avec le mouvement associatif, a souligné la même source. Plusieurs associations locales viennent également en appoint des collectivités locales et des institutions de l’État pour assister les couches défavorisées de la société. C’est le cas de l’association SID d’Akbou qui a ouvert une banque alimentaire, baptisée «La Brèche», pour venir en aide aux familles démunies. Cette association, en collaboration avec le Groupe d’action bénévole d’Akbou, a déjà distribué 3 000 colis alimentaires à des nécessiteux. «Par souci de prudence pour la sécurité et le bien-être de tout le monde, et pour éviter tout regroupement de personnes face à la menace du coronavirus, les associations et les comités de quartiers seront contactés par téléphone pour programmer l’heure et la date de la récupération de leurs packs», a informé cette association dans un communiqué.

B. S.