Accueil National Des protestataires réclament le départ de l’exécutif

Aïn El Hadjar

Des protestataires réclament le départ de l’exécutif

74

Les non-bénéficiaires de logements sociaux dans la commune d’Aïn-Hdjar (à l’Ouest de la wilaya de Bouira) sont revenus à la charge hier mardi, en bloquant la mairie. Les protestataires réclament les résultats de l’enquête, ouverte au mois d’avril dernier par les services de la daïra et de la wilaya, à l’affichage de la liste des 117 bénéficiaires de logements sociaux.

Pour rappel, l’affichage de cette liste a provoqué l’ire des non-bénéficiaires qui étaient nombreux à protester en bloquant la mairie et même la route nationale n°18, pendant plusieurs jours. Hier donc, et plus d’un mois après le début de l’enquête de l’administration, les déçus sont revenus à la charge, afin de réitérer deux revendications : l’annulation de la liste des bénéficiaires et le départ du maire et l’exécutif communal, que les manifestants accusent d’être responsables de cette situation.

Pour les protestataires, les autorités locales «essayent de gagner du temps avec la commission d’enquête afin d’affaiblir et essouffler le mouvement de protestation». Ces derniers affirment aussi que les membres de cette commission ne se sont déplacés qu’une seule fois au niveau de leur commune et n’ont toujours pas réexaminé les dossiers des 117 bénéficiaires. «Nous réclamons le départ du maire et de l’équipe de l’exécutif, qui sont les premiers responsables de cette situation et de nombreuses irrégularités dans l’attribution de ces logements.

Ces responsables locaux sont aussi responsables de la dégradation de notre cadre de vie et de l’arrêt de plusieurs projets de développement. Ils font dans la discrimination et la marginalisation».

O. K.