Accueil National Différend entre le bureau d’étude et l’agence foncière

M'CHEDALLAH - Le projet des 80 logements LPA à la traîne

Différend entre le bureau d’étude et l’agence foncière

66

Après plusieurs requêtes adressées à toutes les autorités, et n’ayant reçu aucune réponse, les bénéficiaires des 80 logements LPA implantés en périphérie du chef-lieu de la daïra de M’Chedallah ont entamé une nouvelle action de protestation avant-hier pour dénoncer le blocage de ce projet depuis janvier de l’année en cours. Les protestataires qui ont payé leur quote-part de l’ordre de 85 millions de centimes dénoncent l’arrêt du projet, dont les gros œuvres sont menés à terme, à cause d’une bureaucratie et un bras de fer entre le bureau d’étude et l’agence foncière. Un litige qui retarde sensiblement le lancement de la 2ème tranche qui est le lancement des travaux restants dont les VRD.

Selon l’un des représentants des bénéficiaires, le litige en question à pour origine le retard de résiliation de l’entreprise qui a achevé la première tranche du projet. ‘’Pour ficeler le dossier technique et administratif de la 2ème tranche et lancer l’avis d’appel d’offres pour confier le reste à réaliser à une autre entreprise comme le stipule la réglementation en vigueur, le contrat avec la première entreprise doit être résiliée’’.

Notre interlocuteur affirme que lors d’une entrevue avec le wali, ce dernier aurait donné des instructions fermes au responsable de l’agence foncière pour accélérer ces procédures et lancer les travaux dans les meilleurs délais. Malheureusement, rien n’est entrepris à ce jour, selon notre interlocuteur. Aussi, après un sit-in sur le site même avant-hier, les protestataires ont averti que s’ils n’ont aucune réponse dans les 48 h, le prochain mouvement de protestation se tiendra devant le siège de la wilaya.

Oulaid Soualah