Accueil National D’interminables chaînes devant les bureaux de postes

BOUIRA - Malgré les consignes d’assouplissement

D’interminables chaînes devant les bureaux de postes

1004

Malgré les facilitations fournies par Algérie poste à ses clients, notamment les retraités qui perçoivent leur paie (retraite) à partir du 20 de chaque mois, en mettant à leur disposition un formulaire «Procuration-AP-Covid19» à télécharger pour leur opération de retrait ou de consultation de solde, la poste de Bouira à l’instar des autres bureaux visités hier, était bondée de monde. En effet, d’interminables chaînes humaines, majoritairement des personnes âgées, très vulnérables, attendaient chacun son tour sous une pluie fine. Certains avaient visiblement du mal à se tenir sur leurs pieds fragilisés par l’âge ou par la maladie, seuls ou accompagnés par un proche. À l’entrée du bureau de poste, un agent veille au grain aux instructions reçues de faire entrer les personnes à l’intérieur par petits groupes, afin d’éviter de se retrouver en masse à l’intérieur d’où le risque imminent de contagion au coronavirus.

Dehors, un dispositif sécuritaire était présent pour veiller au bon déroulement de l’opération. À l’intérieur de l’agence, les guichetiers ont pris leur disposition en portant des gants et des masques pour éviter tout contacte direct avec la clientèle. «Je n’étais pas au courant sinon j’aurais octroyé une procuration pour mon fils, maintenant c’est trop tard je suis là, mais sincèrement j’aurais souhaité éviter de vivre cette galère à mon âge et surtout avec cette pandémie», dira un retraité âgé de 86 ans. Un autre appuyé sur sa canne qui se tenait difficilement sur ses jambes dira : «Moi je n’ai personne, je vis seul avec mon épouse qui est aussi malade que moi. Donc, je n’ai aucun choix, malgré que j’étais au courant de cette procédure d’assouplissement».
M’hena A.