Accueil A la une La RN8 bloquée par des manifestants

sour el-ghozlane

La RN8 bloquée par des manifestants

194

La route nationale N°8 a été bloquée pour la deuxième journée consécutive hier lundi au niveau de la commune de Sour El-Ghozlane par des citoyens des localités de Guelta Zergua et de Haouche Djafari. Une action de protestation qui intervient après la fermeture de la route la veille sur le tronçon reliant Sour El-Ghozlane à Bir-Ghbalou pour protester contre des conditions de vie jugées déplorables. ‘’Nous voulons des projets de développement pour mettre un terme au calvaire que nous endurons depuis trop longtemps. Le raccordement au gaz naturel se fait attendre, le réseau AEP est défaillant, les routes sont délabrées….’’ énumère un habitant de Guelta Zergua.

Un jeune de cette même localité exprimera les besoins en matière de sports et de loisirs qui font défaut, notamment l’aménagement du stade, l’ouverture d’une bibliothèque, d’une salle de soins ainsi que d’une antenne de l’état civil afin d’éviter les déplacements vers le chef-lieu communal. ‘’Les déplacements sont onéreux et la plupart de transporteurs n’assurent pas la desserte en raison de l’état des routes. Nos enfants sont obligés de parcourir des trajets à pied sur plusieurs kilomètres deux fois par jour pour se rendre à l’unique école primaire et ce, en l’absence du ramassage scolaire. Idem pour les adultes qui ont à rejoindre l’arrêt de bus situé sur la RN08.

De ce fait, nous sommes quasiment reclus dans cette région agropastorale où aucune commodité ne nous est accordée par les pouvoirs publics. Nous sommes vraiment marginalisés à l’extrême’’, se plaint-on. Selon les protestataires, ces revendications qui ne datent pas d’hier ont été transmises à toutes les autorités aussi bien au niveau de l’APC, de la daïra ou encore auprès des services de la wilaya, mais à ce jour ‘’la situation n’a pas changé’’, affirment les protestataires. Par ailleurs, des villageois de Ouled Baraka de la commune de Maamora, localité voisine de Sour El Ghozlane située aux limites frontalières avec la wilaya de Médéa, ont décidé de cadenasser le portail du siège de leur APC et ce, à cause du sempiternel problème du gaz naturel qui fait défaut. Les protestataires affirment également avoir saisi à maintes reprises les autorités communales ainsi que les services de la daïra de Sour El Ghozlane pour accélérer la réalisation de ce projet. Toutefois, à ce jour et à l’approche de l’hiver, les villageois d’Ouled Baraka craignent de connaître le froid glacial de la région d’autant plus que l’approvisionnement par camion en gaz butane demeure tributaire de l’ouverture des routes souvent enneigées.

Hafidh Bessaoudi