Accueil National Le RPK proteste auprès de l’UNESCO

Polémique autour du sujet de langue arabe

Le RPK proteste auprès de l’UNESCO

803

Le Rassemblement pour la Kabylie (RPK) a réagi au contenu du sujet de l’épreuve du baccalauréat de langue arabe qui a créé une vive polémique sur les réseaux sociaux. Il a décidé de porter protestation après de l’UNESCO.

Le RPK qui s’est exprimé à travers un communiqué rendu public, juge le contenu de ce sujet «tendancieux et raciste». «Après avoir pris connaissance du contenu de l’épreuve de langue arabe au bac 2019, le rassemblement pour la Kabylie tient à dénoncer énergiquement le choix qui a été retenu, par l’indu ministre de l’Education nationale, comme texte introductif dans le sujet d’examen», souligne-t-il. «Outre son caractère tendancieux, du fait du contexte politique qui caractérise actuellement le pays, le contenu de cette épreuve est de nature raciste et porte une atteinte flagrante au caractère multiculturel de l’Algérie», ajoute-t-il.

Le RPK, dénonce «la glorification et la sacralisation de la langue arabe d’un côté et l’utilisation du terme berbère dans sa signification barbare, de l’autre », ce qu’il a considéré comme «une remise en cause intolérable de la dimension amazighe du pays.

«Obliger les candidats amazighs de manière générale, et les Kabyles en particulier, à travailler sur un texte qui heurte leur sensibilité du fait de la minorisation et de l’occultation de leur langue est un acte discriminatoire qui remet en cause l’équité dans l’évaluation de l’examen», ajoute le RPK. Tout cela montre, précise-t-il, «le caractère factice de l’officialisation de la langue amazighe dans la constitution de 2016 et le maintien, ou pire, le renforcement par les tenants du pouvoir actuel, de la politique de domination culturelle, linguistique et identitaire en Algérie».

Devant cet acte «discriminatoire», le RPK «a décidé de porter une protestation officielle auprès de l’UNESCO pour violation de la Déclaration universelle de la diversité culturelle adoptée en 2001».
K. H.