Accueil A la une Le transfert d’eau Ighil Emda – El Maouane inauguré

BEJAîA - Hocine Necib, hier, dans l’Est de la wilaya

Le transfert d’eau Ighil Emda – El Maouane inauguré

117

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a effectué, hier, une visite de travail à l’Est de la wilaya de Béjaïa.

A cette occasion, il a mis en service le transfert d’eau du barrage hydrique Ighil Emda, sis dans la commune de Kherrata, vers le barrage El-Maouane, dans la wilaya de Sétif. Ce projet a été lancé en 2009, dans le cadre de l’opération des grands transferts d’eau vers la capitale des Hauts Plateaux, qui consiste à acheminer l’eau du barrage d’Ighil Emda de la wilaya de Béjaïa vers la région d’El Maouane à l’ouest de Sétif, et les eaux du barrage d’Irguen de la wilaya de Jijel vers la région de Draâ Diss à l’Est de Sétif.

Les travaux du transfert d’eau, à partir du barrage Ighil Emda, ont été confiés à la société algéro-égyptienne KOUGC. Les ouvrages réalisés ont porté sur l’installation de stations de pompage et de reprise et la pose d’une adduction reliant Ighil Emda dans la wilaya de Béjaïa au barrage d’El-Maouane sur un linéaire de 24 km. La mise en service de ce projet permettra de transférer annuellement un volume de plus de 100 millions de mètres cubes du barrage Ighil Emda vers celui d’El-Maouane, dont 25,2 % de l’eau acheminée seront destinés à l’alimentation en eau potable et les 74,8 % restants à l’irrigation d’une superficie agricole de 40 000 ha sur les hautes plaines des wilayas de Sétif et d’El-Eulma.

La mise en service de ce transfert d’eau arrive à point, car les réserves hydriques cumulées dans le barrage d’El-Maouane sont presque épuisées. L’objectif de ce transfert d’eau, explique-t-on, est «de consolider le développement social et économique des régions bénéficiaires, à travers l’amélioration de leur alimentation en eau potable et l’extension à grande échelle de l’irrigation agricole». Par ailleurs, le ministre Hocine Necib a également inauguré une centrale électrique de 220 Kilovolts, dont la production est destinée aux communes de la wilaya de Sétif limitrophes.

B. S