Accueil National Un chat enragé sème la panique

Aït-Smaïl

Un chat enragé sème la panique

220

L’information faisant état de l’existence d’un chat enragé à Aït Taissiwt dans la commune d’Aït Smaïl s’est rapidement répandue comme une trainée de poudre dans plusieurs localités. Depuis deux jours, un chat enragé sème la panique au sein de la population de cette localité montagneuse. Présentant plusieurs symptômes de la rage, il s’en prend sauvagement aux personnes et aux animaux qu’il rencontre sur son chemin. Jusqu’à hier matin, au moins deux cas d’attaque sur des humains et une autre sur un ovin ont été enregistrés. L’une des victimes a même dû aller consulter à l’hôpital, tellement ses blessures étaient graves.

L’ovin, pour sa part, aurait été attaqué alors qu’il faisait la pâture dans un champ domestique. «Quand j’ai vu ce chat, je ne lui ai pas prêté attention, comme je le fais habituellement. Mais à ma grande surprise, il s’en est pris agressivement à moi et a commencé à déchirer mon pantalon», affirme l’une des personnes blessées par ce chat. Il faut dire que la population a peur. D’ailleurs, les parents d’élèves ont choisi d’accompagner leurs enfants à leurs établissements scolaires, en attendant de trouver une solution à ce problème.

Mais ce qui inquiète davantage les habitants, c’est le fait que ce félidé enragé soit toujours en fuite. «On ne doit pas rester comme ça sur le qui-vive et sans rien faire. Nos autorités locales doivent être alertées afin qu’elles prennent les mesures nécessaires. Ce chat risque à tout moment de contaminer d’autres personnes ou animaux, ce qui rendrait la situation catastrophique et difficile à maîtriser», a ajouté un citoyen de la région.

M.K.