Accueil National Un réseau de cambrioleurs démantelé

Béjaïa

Un réseau de cambrioleurs démantelé

164

Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Béjaïa ont, courant de cette semaine, démantelé un réseau de criminels spécialisés dans le cambriolage d’habitations et de locaux commerciaux. 25 cambriolages, la plupart au centre-ville de Béjaïa, leur sont reprochés, en plus d’autres forfaits commis dans les villes d’El-Kseur, Sidi-Aïch, Akbou, Tazmalt et même dans les wilayas voisines de Bouira et Bordj-Bou-Arréridj.

Le communiqué de presse de la cellule de communication et de relations publiques de la police précise que la bande de malfaiteurs se compose de 12 individus âgés entre 22 et 34 ans. L’opération de recherche a été enclenchée suite à de nombreuses plaintes déposées par des citoyens, notamment des commerçants, victimes de ces malfrats qui leur ont subtilisé de grosses sommes d’argent, différents équipements électroniques, des téléphones portables et de grandes quantités de tabac.

Suite à des investigations approfondies, privilégiant le renseignement et une surveillance continue des suspects, les policiers ont d’abord identifié 4 malfrats qu’ils ont très vite arrêtés. Leur interrogatoire a permis d’identifier d’autres éléments de la bande et de les mettre hors d’état de nuire. La fouille des domiciles des suspects a permis de récupérer un grand nombre d’objets volés, tels des téléphones portables, des micro-ordinateurs, des tablettes, des montres-bracelets, en plus d’un pistolet, de munitions ainsi qu’une certaine quantité de drogue et diverses armes blanches.

Une fois les procédures judiciaires terminées, les suspects ont été inculpés de formation d’association de malfaiteurs, de vols qualifiés avec effraction, de recel d’objets volés, de détention d’arme à feu sans autorisation et de détention de drogue. Présentés devant les autorités judiciaires territorialement compétentes, 5 ont été mis sous mandat de dépôt, tandis que les autres ont été placés sous contrôle judiciaire.

B Mouhoub.