Accueil Sport Gamondi remet en cause l’état de la pelouse

USM Alger Pour justifier la défaite à domicile contre le CABBA

Gamondi remet en cause l’état de la pelouse

1577

L’entraîneur de l’USM Alger, Angel Miguel Gamondi, a déploré à nouveau, l’état de la pelouse du stade Omar Hamadi à Bologhine (Alger) où son équipe accueille ses adversaires en Ligue ’’une’’ professionnelle de football, ajoutant qu’elle constitue un « handicap » pour ses joueurs. « Je le dis encore une fois, on évolue sur un tartan en très mauvais état qui ne permet guère de développer un beau jeu. Les joueurs sont dans l’incapacité de faire un bon contrôle de la balle sur une pelouse pareille », a déclaré le technicien argentin. Gamondi, qui s’exprimait en conférence de presse à l’issue du match perdu à domicile face au CAB Bordj Bouariridj (1-0), comptant pour la 5e journée du championnat, a estimé en outre, que « pour présenter un football de qualité il faudra évoluer sur une pelouse en gazon naturel, ou à la rigueur, sur un bon tartan, mais jamais sur un terrain comme celui du stade de Bologhine », affirmant que le mauvais état de la pelouse est « l’une des raisons de cette contre-performance ». L’USMA trouve des difficultés sur son terrain depuis le début de cette saison. Elle a déjà laissé filer cinq points en deux matchs, après le nul concédé au CS Constantine, lors de la 1ere journée de l’épreuve et cette défaite contre le CABBA. Les deux victoires au compteur des Rouge et Noir de la capitale en cinq journées, ont été réalisées sur deux terrains en pelouse naturelle, face au MC Alger (1-0) au 5-juillet, et au CA Batna (3-0) à Batna, rappelle-t-on. Le président de l’USMA, Ali Haddad, avait annoncé en juin dernier la pose, durant l’intersaison, d’une nouvelle pelouse synthétique au stade de Bologhine, mais cette opération « a été reportée », selon une déclaration à l’APS de son frère et vice-président du club, Rabah Haddad, sans pour autant en donner les raisons.

R. S.