Accueil Sport «Réaliser une bonne saison»

Pré honneur Tizi-Ouzou Si Tayeb Brahim, entraîneur de la JS Tala Tegana

«Réaliser une bonne saison»

2496

L’entraîneur de la JS Tala Tegana et directeur du CEM du village, nous parle, dans cet entretien, du mauvais démarrage de son équipe au championnat et de ses objectifs. Il se dit optimiste quant à l’avenir de cette jeune équipe qui manque encore d’expérience.

La Dépêche de Kabylie : Votre bilan est mitigé jusque là avec seulement une victoire, un match nul et six défaites. Comment expliquez-vous cela ?

Si Tayeb Brahim : En effet, ça ne marche pas très bien en ce début de saison. En huit matchs joués, nous n’avons pu glaner que quatre points, mais il n’y a  pas lieu de s’alarmer, le championnat est encore long. Je dirai que l’équipe ne s’est pas bien préparée lors de l’inter saisons et je  n’étais pas avec l’équipe à ce moment-là car j’étais appelé à d’autres obligations professionnelles. L’équipe s’est préparée comme elle a pu avec des moyens  dérisoires. Je ne suis pas en train de justifier notre mauvais démarrage, quoiqu’il faille reconnaître que nous n’avons pas  vraiment les moyens et attendons toujours la subvention de l’APC pour acheter l’équipement. Toutefois, les joueurs mangent à leur faim et le transport est assuré. L’équipe manque juste d’expérience et de cohésion et il y a  du travail qui nous attend pour remédier à la situation.

C’est quoi l’objectif du club cette saison ?

Je ne vais pas vous dire que notre objectif est l’accession. Elle ne m’intéresse pas pour le moment, et puis le groupe n’est pas assez mûr et nous ne sommes pas encore prêt à jouer à un niveau supérieur. Nous parlerons de l’accession peut-être dans deux ou trois ans. Mon principal objectif est d’instaurer la discipline dans le groupe. Je suis un éducateur avant tout et je suis à cheval avec la discipline, et Dieu merci, j’ai un groupe de joueurs bien éduqués. Franchement, la discipline est très importante dans chaque club, car cela est bénéfique pour le joueur et pour le club aussi, qui ne se trouve pas trop pénalisé par les amendes, qui nous reviennent cher sur le plan financier. L’autre objectif est de monter une équipe compétitive d’avenir et lui inculquer une tactique propre à elle. Nous pensons plus au long terme qu’au moyen, car pour jouer l’accession, il faut d’abord avoir une très bonne équipe et les moyens.  

Êtes-vous optimiste quant à vos chances de remonter la pente et de faire une bonne saison ?

Bien sûr que oui.  Il y a un bon travail qui se fait actuellement au sein du club et je commence même à entrevoir ses fruits. Je me base plus sur le plan psychologique, car, comme je vous l’ai dit, mes joueurs sont jeunes et manquent cruellement d’expérience. Je leur demande toujours de jouer sans pression, de s’amuser et de se donner du plaisir avant de penser au résultat final.  Je constate qu’une certaine amélioration a été atteinte sur ce plan. D’ailleurs lors de ce dernier match contre la bonne équipe de l’US Azazga, mes joueurs ont bien réagi et ont tenu bon. Nous avons perdu, bêtement, deux points à la dernière minute. Cependant, je suis très optimiste quant à l’avenir de cette équipe et nous allons continuer à jouer match par match avec la même volonté et nous tâcherons de faire ensemble une bonne saison.

Entretien réalisé par K. Kader