Accueil Sport Mobilisation générale chez les Canaris

Mobilisation générale chez les Canaris

2468

Les Canaris du Djurdjura renoueront demain après-midi avec la compétition, à l’occasion du match retard qui les opposera aux Algérois du CR Belouizdad, au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou, à partir de 14 h 30.

Les poulains de Alain Geiger, qui ont bénéficié de quatre jours de repos à l’occasion des fêtes de l’Aïd, ont repris jeudi dernier les entraînements. Une reprise marquée par plusieurs absences, dont les quatre internationaux Aoudia, Coulibaly, Ziti et Belkalem, retenus dans différentes sélections. Ces derniers n’ont rejoint le groupe qu’hier après-midi, après avoir bénéficié de deux jours de repos, eux qui n’ont pas eu la chance de passer les fêtes avec leur famille, en raison de leur absence du pays. En effet, Aoudia se trouvait au Luxembourg avec l’équipe nationale A, Coulibaly en France avec la sélection malienne et le duo Ziti-Belkalem, à Tunis avec l’équipe Olympique. C’est pour dire que le staff technique n’aura finalement que deux jours devant lui pour bien préparer la confrontation de demain face au CRB, avec l’ensemble de son effectif, même si Tedjar ne sera pas concerné par le match, lui qui est suspendu par la Ligue nationale, suite à sa contestation de décision lors du dernier match face à l’USMH. Une absence qui ne sera pas faite pour arranger les affaires de l’équipe kabyle surtout que Geiger n’est pas encore assuré de pouvoir compter sur les services de l’attaquant Hamiti, qui souffre de douleurs au genou. Une blessure contractée lors du match d’El Harrach, contraignant Hamiti à faire l’impasse sur deux séances d’entraînements. D’ailleurs sa participation au match de demain n’est pas encore assurée. Qu’a cela ne tienne, les camarades de Nassim Oussalah, qui semblent marquer le pas ces dernières semaines en championnat, dont la dernière défaite subie à El Harrach a laissé des séquelles sur le groupe, obligeant le président Hannachi à sortir de son mutisme et provoquer une réunion avec le staff technique et les joueurs, devront impérativement renouer avec la victoire. La JSK, qui aura l’opportunité de disputer deux matchs de suite à domicile contre le CRB demain et le WAT samedi prochain, est donc condamnée à s’offrir les six points qui seront mis en jeu, afin de se retaper le moral, quelque peu atteint et surtout de remonter la pente au classement général, elle qui accuse sept points de retard sur le leader Sétifien.
Mais la tâche ne sera pas de tout repos face à une équipe du CRB, qui carbure bien en ce début de championnat, avec une quatrième place au classement général et qui dispose d’un effectif riche et expérimenté à l’image du trio offensif Bourekba, Saibi et Slimani, capable de dérouter n’importe quelle défense. C’est pour dire que les hommes de l’Argentin Gamondi, ne vont pas se présenter à Tizi- Ouzou en victime expiatoire, bien au contraire, ils feront tout pour repartir avec un résultat probant, eux qui ont souvent réussi à sortir de grands matchs, face aux Kabyles.

A. C.