Accueil A la une Boulahia troisième recrue

JS KABYLIE - Il a signé un contrat de deux saisons

Boulahia troisième recrue

429

Le jeune Zakaria Boulahia est la troisième et dernière recrue hivernale de la JSK. L’attaquant de 23 ans, passé par la réserve de l’Atlético Madrid, s’est engagé avant-hier soir avec le club de la Kabylie pour deux saisons, devenant ainsi la troisième et dernière recrue de ce mercato hivernal, après le Tunisien Oussama Derradji et le Libyen Mohamed Al Tubal. Né le 1er juin 1997 à Aïn Témouchent, Zaka, comme il est surnommé en Espagne, a évolué cette saison avec l’équipe réserve d’Albacete Balompié, en troisième division du Championnat espagnol, inscrivant 1 but en 15 matchs, lors de la phase aller.

En 2017, après avoir inscrit 13 buts avec l’équipe réserve de l’Atlético, Boulahia a connu sa première convocation avec le groupe pro de Diego Simeone pour le match de la Liga contre la Real Sociedad. Par contre, l’Algérien est resté sur le banc. Il a quitté l’Atlético, en 2018, pour rejoindre le Real Murcia en Segunda B, avant de rejoindre Albacete. Bien que Cherif Mellal, ait tout conclu avec lui, avant sa venue à Algérie, les dirigeants du Mouloudia d’Alger ont fait des pieds et des mains pour le chiper à la JSK.

Le directeur sportif du MCA, Sekhri, se serait même déplacé à l’hôtel, où le joueur était hébergé, afin de le convaincre d’opter pour le Doyen. Mais malgré toutes ses tentatives de le convaincre, Boulahia a décliné son offre et a décidé d’opter officiellement pour le club des Canaris. Avec la venue de ce joueur, les dirigeants de la JSK espèrent résoudre le problème de l’inefficacité de l’attaque qui a beaucoup porté préjudice à l’équipe aussi bien en Championnat qu’en Ligue des champions.

La JSK lourdement sanctionnée par la LFP

Le MC Alger, la JS Kabylie et l’AS Aïn M’lila, pensionnaires de la Ligue 1, ont écopé chacun d’un match à huis clos. La JSK et l’ASAM ont été sanctionnés pour «échange de jets de projectiles dans les tribunes des deux galeries», alors que le MCA a concédé une troisième infraction, synonyme de huis clos, pour «utilisation et jets de fumigènes», a indiqué la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) dans un communiqué publié avant-hier soir.

L’entraîneur du Mouloudia, Mohamed Mekhazni, a, pour sa part, écopé d’un match de suspension ferme (interdiction de terrain et de vestiaires) pour «contestation de décision», en plus d’une amende de 30,000 DA. Les trois clubs devront également payer une amende de 200,000 DA. De son côté, le défenseur central des Jaune et Vert, Badreddine Souyed, a écopé de quatre matchs de suspension, dont deux avec sursis, et de 40,000 DA d’amende pour «comportement antisportif envers officiel».

Ainsi, le jeune défenseur kabyle ratera le prochain match de son équipe, prévu demain soir, au stade Omar Hamadi de Bologhine, contre l’USMA, pour le compte de la mise à jour du calendrier du Championnat de la Ligue 1. Quant au président de l’ASAM, El Hadi Bensid, il s’est vu infliger deux matchs de suspension ferme (interdiction de terrain et de vestiaires) pour «comportement antisportif envers officiel», a précisé la LFP.

A. C.