Accueil Sport «La situation est inquiétante»

US OUED AMIZOUR - Ouahid Mebarakou, arrière-gauche

«La situation est inquiétante»

248

Le défenseur de l’USOA, Ouahid Mebarakou, estime que la situation de son club n’est pas stable et qu’elle inquiète tout le monde. Il affirme que son rêve est de jouer dans un club de haut niveau,

La Dépêche de Kabylie : L’USOA a terminé le championnat à la dernière place. Un avis là-dessus ?
Ouahid Mebarakou :
Que voulez-vous que je vous dise, sinon qu’on a achevé comme lanterne rouge et plusieurs paramètres ont fait que nous n’avons pu faire mieux. En ce qui me concerne, je ne pourrais être que déçu, à l’image de tous les joueurs de la région d’Amizour.

Qu’est-ce qui a manqué à votre club pour faire mieux ?
Je dirais que les moyens financiers ont beaucoup fait défaut à notre club. Vous savez, sans ces moyens, c’est difficile de réaliser une autre saison meilleure que celle que nous avons réalisée. Cela même si vous aurez toute la volonté pour bien faire.

L’USOA aura connu sa 2e descente de suite et cette fois en Régionale 1, après celle de la saison 2017-2018 en Inter-régions…
Malheureusement, et la déception est plus grande chez les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants qui avaient géré la phase retour surtout. Nous ne pouvons avoir que des regrets, car on aurait aimé éviter cette 2è rétrogradation de suite.

Vous concernant, vous n’avez joué que quelques rencontres lors de la phase retour, avant de contracter une blessure…
Tout à fait. J’ai joué durant la phase aller, où j’ai même inscrit deux buts dans deux rencontres distinctes ; qui nous ont ramené six points. Malgré que je suis arrière-gauche, mais j’ai une vocation beaucoup plus offensive. Malheureusement, on n’a pu sortir de la zone rouge. Je dois dire qu’en ce qui me concerne, j’ai fait de mon mieux et j’aurais aimé faire plus, mais la blessure que j’ai contractée m’a freiné dans mon élan. Maintenant que je suis rétabli, depuis un bon moment, je pense que je suis capable de donner un plus à l’équipe. En tous les cas, je n’ai jamais douté de mes capacités.

Justement, vous qui êtes un joueur né en 1999, vous êtes à votre 3e année espoir, donc à une année pour être senior. Avez-vous eu des contacts ?
Tout joueur qui a des qualités suscite la convoitise de certains dirigeants. En ce qui me concerne, je suis sûr que j’ai des capacités et des qualités pour jouer dans le haut niveau. Mon rêve est d’évoluer dans un club de Ligue 1 ou 2. Pourvu qu’on me donne ma chance. En tous les cas, je travaillerais davantage, pour arriver un jour à décrocher un contrat avec un club professionnel, ou à la limite un club du 3e palier du football national, la DNA en l’occurrence.
Entretien réalisé par Rahib Medhouche