Accueil Sport Les clubs de Bouira à la traîne

RÉGIONALE 2 - À une journée de la fin de la phase aller

Les clubs de Bouira à la traîne

96

Les journées se suivent et se ressemblent pour les quatre clubs de Bouira évoluant en Régionale 2, à savoir l’ES Bir Ghbalou, le MC Bouira, la JS M’Chedallah et
le FC Thamelaht.

En effet, à une journée de la fin de la phase aller du championnat, ces quatre formations sont toujours à la traîne et cumulent les résultats non rassurants, qui risquent de les conduire droit vers le purgatoire. Pourtant, l’équipe de l’ES Bir Ghbalou était longuement sur le podium, occupant même le fauteuil de leader avant de sombrer dans le doute.

La défaite face à l’USM Béjaïa, lors de la 13e journée, et le match nul concédé à domicile lors de la dernière journée, face à la JS M’Chedallah, ont fait dégringoler la formation de Bir Ghbalou à la quatrième place, avec 25 points. Elle est à présent devancée par l’USM Béjaïa (26 points), le CRB Kherrata (29 points) et le leader, le CM Tidjelabine, lequel compte 31 points. L’équipe drivée par le tandem Khelifa – Zeyouche disputera son dernier match de la phase aller à Bouira face au MCB voisin. C

e dernier subit la même situation en championnat, puisqu’il reste sur deux défaites de suite : 2 à 0 devant l’US Soummam et 5 à 1 face au leader, le CM Tijelabine. Le Mouloudia Chaâbia de Bouira, drivé par Ali Tellal, occupe, quant à lui, la dixième place avec 16 points. De son côté, la JS M’Chedallah, en pleins tourments depuis l’entame de la saison, résiste tant bien que mal pour essayer de sauver la saison. L’équipe chère au président Aoudia Madjid est menacée de quitter le championnat Régionale 2 à tout moment en raison de son asphyxie financière. Et ce n’est pas la subvention de 45 millions de centimes octroyée par l’APC de M’Chedallah qui sauvera l’équipe du naufrage. Les joueurs de l’ex-Maillot restent sur deux précieux matchs nuls, dont celui concédé à domicile face au CM Tijelabine.

Autre représentant de la wilaya de Bouira, le FC Thamelaht, n’arrive toujours pas à se frayer un chemin et trouver sa stabilité pour sa première expérience en Régionale 2. Dernière au classement général avec seulement 8 points, soit une seule victoire et cinq nuls sur les 14 rencontres disputées, l’équipe de Thamelaht, présidée par le jeune Alem Redouane, risque de refaire ses classes la saison prochaine en division Honneur.

M’hena A.