Accueil Sport L’Olympique Akbou retrouve la Régionale 2

HONNEUR BÉJAÏA - A l’issue de la 24e journée

L’Olympique Akbou retrouve la Régionale 2

554

L’Olympique Akbou retrouve la Régionale 2 après deux saisons passées dans les divisions inférieures du championnat de wilaya de Béjaïa. Si le suspense demeure entier dans les groupes de Tizi-Ouzou, Bouira et Boumerdès de la division Honneur concernant l’accession, dans le groupe Honneur de Béjaïa, l’Olympique Akbou a composté son billet pour la Régionale 2 de la LRFA avant l’heure, soit à six journées de la fin.

En effet, samedi dernier, l’Olympique Akbou a remporté la rencontre face au CRBAR sur le score de 7 à 0 suite aux réalisations signées Benkoussa Juba (20’ et 30’), Tika Mohamed Lamine (48’ et 60’), Bouzidi Amine (70’ et 75’) avant que Naït Slimane ne clôture ce festival de buts à la 80’. Ainsi, l’OA retrouve la Régionale 2 après deux saisons passées dans les divisions inférieures.

Pour les puristes et les nostalgiques, ce n’est que justice pour cette grande école de football qui a enfanté de grands noms du football, à l’image du regretté Bachir Chekri qui a fait les beaux jours de l’OA appelé auparavant ORBA et qui a, d’ailleurs, refusé l’offre du MCA pour ne citer que celui-là. En étrillant la formation d’Aït R’Zine, l’O Akbou de Karim Takka est bel et bien sur un nuage, dont il n’est pas près de redescendre avec l’officialisation d’un sacre entièrement acquis au terme d’un championnat qu’il a incontestablement dominé de bout en bout.

Pour rappel, l’OA vient de s’offrir avec panache le titre de champion malgré la présence d’une panoplie d’équipes bien huppées. Cette accession est le fruit d’un long labeur entamé depuis le début du championnat grâce à la volonté affichée par un ensemble visiblement décidé à replacer la formation chère aux Akbouciens dans le palier de la Régionale 2 après l’avoir quitté au terme de la saison 2016-2017.

Une véritable machine à gagner

De ce lot de satisfactions, l’on ne peut passer sous silence l’énorme travail effectué par le duo Bouzit – Boubktiten pour mettre sur orbite cette équipe d’Akbou devenue au fil des journées une véritable machine à gagner : le premier, le président Karim Takka, pour avoir mis son équipe dans d’excellentes conditions de réussite en apportant les moyens financiers, ce qui avait donné lieu à un recrutement qualitatif, tout en étant constamment au chevet de ses joueurs.

Le second, l’entraîneur Kamel Bouzit, pour l’excellent travail effectué qui a donné à son équipe une solide assise lui permettant d’élaborer un jeu fluide qui s’avéra payant. Dans l’entourage du club, l’on espère que cette accession ne soit pas une fin en soi mais il faudra persévérer pour réussir d’autres exploits à l’avenir avec l’ambition d’aller encore plus haut dans l’échelle, d’autant que la formation de la seconde ville la plus riche de la wilaya possède un potentiel humain très appréciable à travers des jeunes joueurs de valeur et de prouesse qui peuvent mener cette formation très loin pourvu que l’on s’attache à mettre en œuvre les moyens adéquats.

À six journées de la fin du championnat, l’Olympique Akbou ne peut plus être rejointe avec vingt points d’avance. En effet, avec 64 points au compteur et à six étapes de l’arrivée, le team de l’Olympique Akbou ne peut plus être rattrapé par Gouraya (44 pts) exempt cette journée, alors que l’autre poursuivant le CR Souk El Tenine a laissé des plumes à Béjaïa devant la protection civile. Pour sa part, le NC Béjaïa s’est imposé difficilement face à son voisin de l’AST dans un derby fortement disputé qui s’est soldé au final sur un score de trois buts à deux à l’avantage de Naceria.

Le SS Sidi Aïch a, pour sa part, concédé le point du match nul devant l’O M’Cisna (1 – 1). Idem pour la rencontre qui opposa la JS Ighil Ouazzoug au CRB Aokas (2 – 2). Enfin, l’ARB Barbacha a réussi, hors de ses bases, à damer le pion à la lanterne rouge, le SRB Tazmalt (0 – 1). «Cette accession a été rendue possible grâce aux efforts fournis par les joueurs, le staff technique et médical ainsi que par l’administration du club, mais surtout, c’est grâce au soutien financier du président que l’équipe a retrouvé la Régionale 2.

J’espère qu’on continuera sur cette lancée afin de rendre à ce club sa notoriété. Ainsi, je dédie cette accession à tous les Akbouciens», déclara, à l’issue du match, Khelaf Kessi, le secrétaire général du club.

Samy H.