Accueil Sport Pour une première à l’extérieur

LIGUE 2 - (11e journée) MC Saïda - MOB aujourd’hui à 15h

Pour une première à l’extérieur

72

Le stade de Saïda sera, aujourd’hui à partir du 15h, le théâtre d’une belle affiche entre le MOB et le MCS pour le compte de la 11e journée de la Ligue 2. Cette rencontre sera une occasion pour les Béjaouis afin de confirmer la dernière victoire acquise à domicile devant l’ASMO et renouer avec les bons résultats en déplacement. Le match sera sûrement très serré entre deux clubs qui occupent la même place (10e) au classement général avec 12 points seulement au compteur et il sera encore plus difficile pour pronostiquer sur le résultat vu que le niveau des teams se rapproche beaucoup.

Les Crabes se sont préparés dans de très bonnes conditions tout au long de la semaine et sont armés d’une grande volonté pour revenir à Béjaïa avec les premiers points hors de la capitale des Hammadites. Le coach béjaoui, Latreche, doit se passer encore une fois des services de certains joueurs, à l’image de Benabdi (suspendu pour cumul de cartons), Bellal, Ayad, Gherbi, Boukbouka, Boufenache et Hamzaoui pour blessures, alors que le défenseur Kedideh n’a pas été convoqué. Rencontré à la fin de l’entraînement au stade de l’Unité maghrébine, le premier responsable du volet technique, Abdelkrim Latreche, a avoué : «La préparation s’est déroulée dans de très bonnes conditions et la dernière victoire contre l’ASMO nous a un peu aidé dans le travail, surtout moralement».

Concernant le match d’aujourd’hui contre le MCS, le coach a affirmé : «Ça sera très difficile pour les deux équipes mais on est armés d’une grande volonté pour revenir avec le meilleur résultat possible. Ça ne sera pas facile devant une équipe qui occupe la même place que nous au classement et qui va essayer de se racheter de sa dernière défaite». Concernant les clés du match, Latreche dira : «Pour réussir ce match, on doit éviter les erreurs des derniers matchs joués en déplacement. Les joueurs doivent rester concentrés et vigilants tout au long de la partie. On a beaucoup discuté avec eux sur ce point et j’espère qu’ils seront à la hauteur sur terrain pour décrocher les premiers points à l’extérieur».

Du côté de la direction, le président Adrar a versé dans les comptes des joueurs la prime de l’ASMO qui avoisinait les 10 millions, une manière de les booster et de les encourager pour revenir à Béjaïa avec un meilleur résultat possible et de mettre fin à la série de cinq défaites pour autant de matchs en déplacement.

Faux pas interdit pour la JSMB

La JSM Béjaïa recevra cet après-midi à 18h sur son terrain et à huis clos le leader du championnat de la ligue 2, l’O Médéa, dans une rencontre à haut risque pour les partenaires de Farouk Benmansour qui seront dans l’obligation de bien réagir pour retrouver la sérénité perdue ces dernières semaines. Pour rappel, les hommes du coach Moez Bouakaz ont déjà menacé de boycotter le match d’aujourd’hui suite aux incidents de lundi dernier, avant de revenir à de meilleurs sentiments après avoir repris le travail dans l’après-midi d’avant-hier, jeudi.

Du coup, les Béjaouis qui n’ont pas eu beaucoup de temps pour bien préparer ce rendez-vous, pourront tout de même faire valoir leur volonté de bien faire pour prendre les trois points en jeu contre un adversaire qui était confronté lui aussi à la grève de ses joueurs durant toute la semaine pour réclamer leur dû. Mais les gars de la Soummam qui sont postés aux dernières loges du classement avec six points à leur actif, seront tenus de vaincre cet après-midi le chef de file du groupe afin d’amorcer leur opération sauvetage avant qu’il ne soit trop tard.

Ceci quand on sait qu’ils pourront aussi bénéficier de leurs meilleurs atouts après le retour des deux internationaux militaires, Meddour et Maamar Youcef et de Niati qui a purgé dernièrement un match de suspension contre le DRBT. À cinq journées de la fin de cette première moitié du championnat, les partenaires de Khezri auront à cœur de récolter le maximum de points pour mieux entrevoir la suite du parcours. Autant dire, enfin, que la rencontre d’aujourd’hui constitue déjà un virage extrêmement important pour les Béjaouis qui n’auront donc aucun droit à l’erreur après avoir déjà cédé pas moins de dix points sur leurs terres depuis le début de la saison. De son côté, la direction du club qui mesure elle aussi toute l’importance de cette confrontation face au leader, n’est pas restée les bras croisés pour motiver financièrement les troupes à aller chercher ce succès qui remettrait l’équipe sur selle.

Z. H/ B.Ouari