Accueil Sport Toujours pas de prétendant

Régionale 2 - L’ES Timezrit sans président après trois AGE

Toujours pas de prétendant

60

Alors que la nouvelle saison approche à grands pas, l’immobilisme règne à l’ES Timezrit. Les supporters commencent de ce fait à s’inquiéter pour l’avenir de leur cher club, qui a enfanté de grands joueurs. En effet, au moment où les différentes équipes composant le groupe de la Régionale 2 se préparent activement pour la prochaine saison, l’ES Timezrit de n’Ath Yemel est toujours à la recherche d’un président.

Selon les informations en notre possession, l’EST n’a fait aucun pas concernant les préparatifs de la saison 2019/2020 : ni nomination d’entraîneur, ni de liste de joueurs à garder ou à libérer, ni une date de reprise des entraînements. Le club n’a même pas renouvelé son engagement auprès de la Ligue alors que le délai approche. Une situation qui tourmente énormément les fans des Oranges. Ces derniers s’inquiètent du sort de leur club favori qui se dirige droit vers la catastrophe, si personne ne réagit pour entamer la préparation de la nouvelle saison qui s’annonce d’ores et déjà très difficile.

Aussi, la dernière AG, qui s’est déroulée, jeudi dernier, au niveau du siège de l’APC, la troisième du genre, n’a rien apporté de nouveau. Faute de candidat, elle était vouée à l’échec. A noter que même l’appel lancé par le P/APC pour assister à cette AG du 29 août, afin de sauver l’EST, n’a à ce jour eu aucun écho. Personne ne s’est manifesté pour prendre les commandes du club.

D’autre part, il faut savoir que la date butoir de l’engagement et de la signature des joueurs pointe à l’horizon, car le dernier délai fixé par la Ligue régionale est le 5 septembre prochain. Tout dépôt entre le 5 et le 15 septembre 2019 sera sanctionné par une amende de vingt mille dinars. Au-delà du 15 septembre 2019, aucun dossier ne sera accepté. C’est carrément la course contre la montre. Pour rappel, l’EST traverse une crise sans pareil depuis que l’ex-président Tahar Yaya a jeté l’éponge. Cela est venu suite à la crise financière aiguë que connaît l’EST. «Attention ! Ne jouons pas avec le feu. Si le délai d’engagement expire, le club descendra en Division de wilaya et risque même de disparaître», dira un fan de l’EST.

Tahar H.