Par DDK | 11 Décembre 2016 | 2595 lecture(s)

BOUIRA Ould Ali El Hadi, ministre de la Jeunesse et des sports

«Tous les projets inscrits sont maintenus»

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Ould Ali El Hadi, était, hier, l’hôte de la wilaya de Bouira dans une visite d’inspection et de travail des projets inhérents à son secteur.

La délégation ministérielle fera sa première halte au niveau du stade OPOW Rabah Bitat de la ville de Bouira, fermé depuis 2010 pour des travaux de pose de la toiture de la tribune officielle, travaux achevés en 2015. Le ministre insistera sur le renforcement de cette structure pour éviter tout éventuel accident. Sur place, le MJS inspectera aussi les travaux d’extension des gradins 5000 places, dont il ne reste que le lancement des travaux en dessous de la tribune où il est prévu la réalisation du bloc administratif de l’OPOW, de deux salles polyvalentes et d’une salle d’aérobic et des magasins. Le ministre insistera sur la cadence des travaux afin de livrer le projet dans les meilleurs délais et mettre le stade à la disposition des sportifs. Ainsi, avec les 5000 nouvelles places, désormais l’OPOW compte une capacité d’accueil de 15 000 places et ce, en attendant la réalisation des 5000 autres. Projet momentanément suspendu à cause de la conjoncture économique et financière du pays. À Tikjda, le MJS visitera le site climatique de Tikjda qui culmine à quelque 1500 mètres d’altitude. Au niveau du chalet du KEF qui a connu des travaux de réhabilitation, le ministre Ould Ali El Hadi assistera à la présentation des projets envisagés dans la région, à l’instar du terrain de football et d’une piscine qui jouxte le chalet au lieu-dit Tighzert. Concernant les remontées mécaniques et télésièges obsolètes et hors d’usage depuis 1983 et 1993, le MJS confirmera le lancement des travaux de réhabilitation des télésièges et téléskis, projet déjà inscrit dont il ne reste que leur lancement. Il reste, toutefois, les remontés mécaniques de Tighnatine et à ce sujet, le ministre estime qu’il faudrait impliquer les différents acteurs concernés pour dégager une solution idoine, quitte à mettre en exergue un nouveau tracé compte tenu que l’ancien tracé est envahi par les cèdres. Le ministre estime qu’il n’existe aucune contrainte y compris financière sur les projets inscrits et que les travaux «débuteront dans les meilleurs délais». Des projets qui contribueront au développement du sport de montagne, ski, randonnées pédestres, escalades, ainsi que la promotion du tourisme de montagne qui vient juste après la mission sportive, d’autant plus que la région, à travers le CNLST, reste une cible privilégiée des sportifs qui y séjournent dans le cadre de leur préparation de haut niveau et en altitude, ainsi qu’aux familles. Au niveau du CNLST, le ministre a eu droit à la présentation du centre ainsi que sa mission principale contenue dans son décret de création N°93-242 du 20 octobre 1993, à savoir recevoir les athlètes toutes catégories et disciplines confondues nationales et étrangères, l’organisation des séminaires, colloques, conférences, activités touristiques et de loisirs en plein air, avant de donner le coup d’envoi de la saison hivernale au niveau du CNLST. Dans un point de presse, le ministre a tenu à féliciter l’actuel wali de Bouira, M. Mouloud Chérifi, pour sa promotion, avant de rendre hommage au peuple algérien qui célèbre, aujourd’hui dimanche, le 56e anniversaire des événements du 11 Décembre 1960. Il affichera sa totale satisfaction quant à la cadence des travaux de réhabilitation de l’OPOW Rabah Bitat et l’extension des gradins, par rapport à sa dernière visite effectuée en avril dernier. Et d’enchaîner : «Lors des trois derniers quinquennats, la wilaya de Bouira a bénéficié de programmes et projets mis en œuvre par le Président Bouteflika au profit du mouvement sportif et de jeunesse de la wilaya, de pas moins de 156 opérations, dont 111 ont été livrées pour un coût global dépassant les huit milliards de dinars, répartis dans la réalisation de plusieurs piscines, de terrains de proximité, de terrains de football et des salles de sports. Chose qui a permis à Bouira de devenir un pôle sportif dans plusieurs disciplines sportives, à l’instar du taekwondo, la natation, le judo ainsi que la lutte libre». Il vantera aussi le mérite du CNLST, l’un des meilleurs centres sportifs du pays, qui est la destination de plusieurs équipes sportives de différentes disciplines.

A. M’hena

0