Accueil | Évènement

Évènement

MOHAMED MOUSSAOUI, maire de Frikat

«Notre mairie croule sous le poids des dettes…»

14-08-2018

S’il est vrai que cette commune rurale a connu ces dernières années un essor en matière de développement local, notamment en ce qui concerne la généralisation du gaz naturel, M. Mohamed Moussaoui, de la liste indépendante «djim» en arabe, rompu au combat au sein de l’université et dans le mouvement citoyen, à la tête d’une équipe composée essentiellement d’universitaires dont les compétences sont avérées, trouve que beaucoup reste encore à faire afin de sortir la région natale du colonel Amar Ouamrane de son enclavement. Il revient, dans cet entretien, sur les perspectives et les problèmes auxquels il faudrait des solutions dans l’immédiat.

Aït Hichem - La 11e édition de la Fête du tapis fut une grande réussite

Rendez-vous pris pour l’année prochaine

14-08-2018

C’est dans la même ambiance festive qui a caractérisé son ouverture que la onzième édition de la Fête du tapis d’Aït Hichem fut clôturée, hier lundi, en présence de plusieurs centaines de personnes.

TIZI-OUZOU - Un nouvel échéancier leur est accordé

Le sursis de la SDC aux mairies «mauvais payeurs»

14-08-2018

La SDC de Tizi-Ouzou multiplie les actions de sensibilisation mais aussi de persuasion pour inciter ses clients à payer leurs factures d’électricité et de gaz.

Tizi-Ouzou

Le calvaire des clients de la BADR

13-08-2018

Les clients de la banque de l’agriculture et du développement rural (BADR) sont malmenés à longueur d’année au niveau des douze agences réparties sur le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou.

TRIBUNAL DE KHERRATA - Affaire de l’assassinat de l’estivant d’El-Oued

Six mis en cause devant le procureur

13-08-2018

Six mis en cause (âgés entre 20 et 35 ans) dans l'affaire du meurtre de l'estivant d'El-Oued ont été présentés hier devant le procureur général près le tribunal de Kherrata.

BOUIRA - Queues interminables, exiguïté des locaux, service au ralenti…

La BADR indexée par les agriculteurs

13-08-2018

Chaque jour, dès 7 heures, l’agence BADR, sise au quartier des 338 logements du chef-lieu de Bouira, voit affluer des dizaines d’agriculteurs qui viennent encaisser leur dû, alors que l’établissement n’ouvre ses portes qu’à 9 heures.



<< < 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>
La Presse Algérienne