Par DDK | 13 Aout 2018 | 954 lecture(s)

Boumerdès

25 arrestations enregistrées

En dépit des descentes inopinées effectuées quotidiennement par la Gendarmerie nationale et la Police, depuis le début de la saison estivale, et qui se sont soldées par l’arrestation de 25 malfaiteurs, les estivants et autres touristes de passage dans la wilaya de Boumerdès ont peur d’y laisser la vie. Jeudi dernier, deux familles venues d’Oran et d’Alger pour passer quelques jours de vacances sur les plages de Boumerdès, ont failli être passées à tabac par des parkingueurs, à Sghirat, pour avoir refusé de payer 200 dinars. Les estivants ont peur de voir se reproduire les agressions à main armée vécues récemment par des vacanciers à Alger, Annaba, Skikda et Béjaïa où, il y’a eu 2 morts et plusieurs blessés dont un bébé. «Nous avons peur parce que ces hors-la-loi sont armés de matraques et d’armes blanches prohibées.», nous a révélé un citoyen venu de l’ouest du pays. Et à un autre citoyen de Boumerdès d’ajouter avec beaucoup de regret : «Ces criminels ont porté un coup dur à la réputation de notre wilaya. Ces malfrats prennent la poudre d’escampette à la vue des services de sécurité. Pour plus d’efficacité, l’idéal c’est qu’ils opèrent en tenue de civiles pour les prendre en flagrants délits.» Pour de nombreux estivants, le scénario de Béjaïa reste redouté face à cette mafia des parkings.

Hocine Amrouni

0