Par DDK | 4 Septembre 2005 | 1250 lecture(s)

Le barrage de Oued l’Arbaâ abandonné

Le barrage de Oued l’Arbaâ qui se trouve à la jonction de 2 communes, Cap Djinet et Sidi Daoud, est dans un triste état d’abandon et de laisser-aller. Cette situation entrave énormément les activités des nombreux agriculteurs et vignerons dont les terrains et non des moindres, se trouvent de part et d’autre du barrage, à l’image de ceux des localités de Sounine Ouled El Moukdad et Hamrouna à l’est et Haouche Baly, El Arâej et Ouled Bounous à l’ouest. Ces agriculteurs s’indigent surtout du fait que depuis 1978 le barrage n’a jamais été désenvase et paradoxalement que cela puisse paraître ces derniers, souffrent de l’inexistence de moyens de transfèrt d’eau pour l’irrigation de leurs cultures. Pour se faire, il faudrait poser des canalisations, lesquelles ne sont pas envisagées à ce jour malgré l’existence de la station de transfèrt et des deux châteaux d’eau Slaârdja et de Souanine. Plus encore la piste agricole longue de 10 km desservant ces localités depuis la RN 24 n’est que désolation et impraticable notamment durant l’hiver. Cependant, leurs maints appels de détresse et sollicitation depuis 2000 jusqu’à 2004 avaient rencontré la sourde oreille, car ni les services forestiers ni la direction de l’agriculture n’ont daigné aider ces derniers, sur lesquels cette situation se reflète négativement sur la qualité du produit et le rendement de leur travail.

Said B.

0