672 psychotropes et 130 000 euros saisis

Partager

Les éléments des services de la Douane de la wilaya de Béjaïa ont mis la main, le week-end dernier, sur un important lot de psychotropes au niveau de l’aéroport Abane Ramdane.

D’après une source douanière, l’auteur du délit est un sexagénaire originaire de Béjaïa qui débarquait en provenance de la ville de Marseille en possession de 672 unités de psychotropes, de type Revotrile 2 milligrammes, qu’il tentait, en vain, de faire passer illicitement, les dissimulant soigneusement dans ses bagages. Selon la même source, le contenu de la prise a été saisi. Ce sont, en fait, des comprimés destinés à soigner des maladies mentales qu’on ne peut se procurer sans ordonnance et accord d’un médecin spécialiste. Ils sont utilisés comme drogue par les toxicomanes et l’homme, en question, a voulu les faire entrer à Béjaïa sans déclaration d’importation. Le sexagénaire a été interpellé sur le champ et présenté au parquet en vue d’engager une procédure contentieuse contre lui.

Durant la quinzaine de jours écoulée, la Douane de Béjaïa, informe la même source, a saisi pas moins de 130 000 euros chez plusieurs émigrants algériens qui, tentaient de les faire entrer clandestinement et sans déclaration, en quantités allant de 3 000 à 50 000 euros par voyageur.

Mohand Hamed Khodja

Partager