…Et 12 autres à Bouira

Partager

Le nombre d’interventions depuis le début du mois de Ramadhan a été estimé à 604 interventions, effectuées par les brigades relevant de la direction du commerce. Ces interventions ont permis la fermeture de 12 locaux commerciaux, l’envoi de 190 dossiers devant la justice et la saisie d’importantes quantités de viandes blanches et rouges et autres produits alimentaires, selon les services du commerce. Pour ce qui est des interventions exécutées dans le cadre du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, il a été fait état de 321 interventions effectuées dans ce sens. Celles-ci ont abouti à l’établissement de 75 dossiers contenant des infractions au code et lois régissant l’activité commerciale. Y figurent les délits d’exposition à la vente de produits alimentaires non conformes et impropres à la consommation, le non respect de l’hygiène requis ainsi que d’autres infractions. Durant ces contrôles, 8 locaux commerciaux ont été fermés et 732 Kg de marchandises ont été saisis, dont 457 Kg de viandes blanches et rouges qui ont été détruits. Leur valeur financière est estimée à 30 millions de centimes. Quant au contrôle de la pratique commerciale, il s’agit de 283 interventions qui ont été effectuées à cet effet et qui se sont soldées par l’émission de 115 dossiers à la justice pour des infractions relevant du non affichage des prix, d’exercice de l’acticité commerciale sans registre de commerce, d’opposition au contrôle des agents et de défaut de factures. La fraude fiscale a été estimée par les mêmes services à 17 millions de centimes. Par ailleurs les services de commerces ont annoncé que depuis le début du mois du Ramadhan, 35 brigades ont été réquisitionnées pour une intervention sans relâche durant tous les jours de la semaine, y compris les jours fériés. Le souci étant pour les services concernés, de préserver la santé des consommateurs.

Fahem H

Partager