L’agence postale dépassée !

Partager

L’agence postale du chef-lieu de la commune d’Aït Yahia est dans un état des plus déplorables. En effet, il n’y a même pas un panneau qui indiquerait l’emplacement de ladite poste.

En s’en rapprochant, cet ancien édifice fait peine à voir. Peinture décollée, pas de logo ni même emblème national qui flotterait au vent ! Si on est étranger à la commune, il est impossible de retrouver l’agence sans demander le chemin. Son entrée se résume à une vieille porte en fer, complètement rouillée. Une fois à l’intérieure, l’on est pris à la gorge par les tonnes de poussière qui ont envahi les lieux. Des moisissures dans les coins et les toiles d’araignée pendent aux angles et au plafond. Derrière les deux guichets en service, des paquets d’archives froissées et éparpillées sur de vieilles armoires en fer, formant un décor à des années lumière de tout développement ou modernité. Les deux agents qui assurent le service font de leur mieux pour satisfaire la population mais, les conditions de travail ne sont pas réunies. Le réseau Internet par exemple, est tout le temps perturbé ce qui entrave sensiblement le travail des guichetiers et pénalise le pauvre citoyen, obligé d’attendre des lustres. Même les timbres fiscaux sont un luxe dans ladite succursale : « à chaque fois que je viens demander des timbres fiscaux, on me répond toujours : tu en trouveras aux contributions ou la poste de Aïn El Hammam », regrette un riverain. Il est plus que temps que de bonnes volontés se manifestent pour remédier à cette situation désastreuse.

Y. Saou

Partager