Le directeur de l’éducation rassure

Partager

Les menaces du Cnapest concernant le boycott des examens de fin d’année, n’auront aucun impact sur le déroulement des différentes épreuves du bac, du BEM et de la 5ème.

C’est en substance ce qui ressort des propos du directeur de l’éducation de Bouira. Pour parer à toutes éventualités de cette grève annoncée, des mesures ont été prises pour l’encadrement, la surveillance et la correction des copies de ces examens même si les enseignants affiliés au Cnapest décident de débrayer.   Il s’est également longtemps expliqué sur les motivations ayant poussées le conseil de discipline à radier Mohamed Laidi, enseignant au lycée de jeunes filles, disposant d’un passif qui ne lui permet pas d’exercer. Le tout illustré par des documents, rapports et autres écrits enfonçant l’enseignant titulaire d’une licence en droit. Pour rappel, au lendemain de la manifestation du Cnapest exigeant la réintégration de M. Laidi et l’éviction du Directeur, des employés de la direction de l’éducation avaient affiché un soutien spontané au premier responsable de l’éducation de la wilaya. 

13 060 candidats au baccalauréat

Pas moins de 13 060 candidats sont appelés cette année à passer l’examen du baccalauréat dans la wilaya de Bouira. C’est ce qu’a annoncé le directeur de l’éducation, lors du même rendez-vous quand il s’est mis à évoquer les chiffres. Selon le DE, les candidats scolarisés sont au nombre de 8 988 et les candidats indépendants 4 072. S’agissant de l’encadrement de l’examen du BAC, nous apprenons auprès du premier responsable du secteur qu’il existe 38 centres d’examens répartis à travers toute la wilaya. 2 758 encadreurs et 267 observateurs vont être mobilisés pour les épreuves, selon le même responsable. S’agissant des examens du BEM, il est fait état de 12 558 candidats, dont 12 510 scolarisés. Les candidats libres sont au nombre de 48. Pour encadrer les examens du BEM, 2 109 enseignants ainsi que 46 surveillants ont été réquisitionnés pour le jour J. Les épreuves du BEM se dérouleront au niveau des 44 centres mis en place à cet effet. Par ailleurs, 11. 73 élèves sont concernés par les épreuves de fin d’études primaires (la cinquième). 1 169 enseignants et 57 observateurs se chargeront de l’encadrement de ces épreuves. Les candidats issus des établissements pénitenciers sont au nombre de 18 pour le BAC et 29 pour le BEM. Pour rappel, les taux de réussite enregistrés l’an dernier dans la wilaya aux examens du BAC, BEM et cinquième étaient respectivement de 47,93%, 67,09% et 95,39%.

H.B. et D.M

Partager