…Taarqubt marque l’évènement…

Partager

Yennayer sera célébré comme il se doit, cette année, dans la commune de Souk El Tenine, au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou. Les associations culturelles des villages Taarqubt et Tighilt Mahmoud ont, en effet, prévu des programmes culturels riches et variés pour célébrer, dans la joie, le passage au nouvel an berbère 2964 qui coïncide chaque année avec le 12 janvier. A cet effet, l’association Tadwirt du village Taarqubt, dans le douar de Sidi Ali Moussa, a concocté un riche programme qui s’étalera sur deux journées entières. Le public est, d’ailleurs, invité à assister, tôt dans la matinée du samedi 11 janvier, au niveau de l’école primaire Taghlit, à l’ouverture de la cérémonie et à l’inauguration d’une exposition-vente de robes kabyles, livres, bijoux traditionnels, cuisine culinaire et poterie. Vers 10 heures, une mime sur la vie ancestrale et les activités féminines est programmée, suivie juste après à 11h, d’une pièce théâtrale qui sera jouée par une troupe de Maâtkas. Dans l’après-midi, une projection de film sur l’histoire des berbères et des sketchs sont au menu. Pour la journée du 12 janvier, une conférence-débat sur le mouvement culturel Amazigh sera animée, la matinée, par Dr Imazaren et M. Bekhti, tous deux de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. A midi, un concours du meilleur plat de couscous sera organisé et sera suivi d’un autre de poésie. Dans l’après-midi, place au théâtre avec une troupe du théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou. Enfin pour clôturer ces festivités, une cérémonie de remise de cadeaux et de diplômes de participation aura lieu en fin de l’après-midi.

Tighilt Mahmoud prévoit trois journées de festivités

Du côté du village Tighilt Mahmoud, toujours dans la commune de Souk El Tenine, l’association Tighilt Nagh prévoit un programme qui s’étalera sur 3 journées consécutives et l’école primaire du village sera le théâtre de ces grandes activités culturelles. Pour la journée de demain (vendredi), il est retenu une conférence thématique sur l’historique de Yennayer et du mouvement berbère, qui sera animée par le professeur Graichi Ahcene. Vers la fin de l’après-midi, une projection d’un film se rapportant sur Lala Fatma N’soumer est au programme. Dans la journée suivante, place à une exposition de bijoux, de timbres, de robes kabyles et de poterie. Et pour donner un peu plus d’ambiance, un spectacle de magie est programmé vers 15 heures, ce qui ne manquera pas de faire plaisir aux plus jeunes. Le jour J, en plus de l’exposition, il est question de chorale, de théâtre et de poésie. Pour finir en beauté ces festivités, une tombola sera tirée.                        

  Hocine T.

Partager