Le FFS hier chez le PRA

Partager

Poursuivant ses consultations politiques dans l’objectif d’organiser la Conférence nationale du consensus, une délégation du FFS, conduite par Brahim Meziani, responsable chargé des élus locaux et membre du Conseil de la Nation Sénat, était, hier, l’hôte du PRA en son siège national sis à El Mouradia. 37ème rencontre du genre avec les partis politiques et autres organisations de la société civile, celle d’hier, à l’instar des précédentes, s’est déroulée dans «un esprit convivial empreint de courtoisie», selon le vice président du PRA, Zidane Abdelaziz, qui a tenu tout de même à indiquer : «Nous avons écouté avec grand intérêt la proposition qui nous a été faite par nos amis du FFS, dont nous saluons le passé historique et les positions inébranlables qui le caractérisent, notamment en ce qui concerne l’avenir du pays». Ceci pour la forme. Quant au fond, à savoir la réponse du PRA à la proposition du FFS, Zidane l’a qualifiée d’initiative aussi louable que porteuse d’espoir pour le pays. «Nous avons convenu de nous revoir afin de mettre de côté nos divergences dès lors que la notion de consensus national est un thème qui nous intéresse», a-t-il indiqué. De son côté Brahim Meziani, à qui nous avions demandé de nous faire un bilan des rencontres initiées par le FFS en matière du taux d’adhésion, il a affirmé : «Hier seulement, nous avons tenu une réunion d’évaluation de ce qui a été fait jusque-là. Il faut que vous sachiez que nous sommes à la 37ème rencontre avec les partis politiques et les associations, nous sommes animés par la volonté de rencontrer l’ensemble des partis politiques et les syndicats. A priori, je tiens à vous annoncer que le bilan est positif et qu’une grande majorité de nos interlocuteurs ont approuvé l’initiative du FFS». Pour ce qui est de la rencontre avec le PRA, Brahim Meziani a fait savoir qu’elle s’est déroulée dans un esprit responsable et que dans l’ensemble l’initiative proposée, à savoir la reconstruction du consensus national, a été bien reçue par les partenaires du PRA. Pour le responsable du FFS, «d’autres rencontres sont prévues dans un futur proche pour sceller définitivement l’accord de participation à la rencontre que nous voulons historique pour l’avenir du pays».

Ferhat Zafane

Partager