… Fêté suivant la tradition à Seddouk…

Partager

Dans la commune de Seddouk, plusieurs associations ont célébré Yennayer, premier jour de l’an berbère, devenu depuis quelques années une fête nationale célébrée à travers toutes les contrées du territoire de notre pays. L’association Thafath de Tibouamouchine a choisi la salle des fêtes de la municipalité pour organiser une manifestation culturelle. A la maison de jeunes, c’est l’association « Jeunesse optimiste » et l’association « Cheikh Belhaddad » qui ont organisé des cérémonies. Aussi, l’association socio culturelle d’Ijdaren dans la commune de Béni Djellil a fait de Yennayer une fête qui a duré quatre jours. Comme moyens d’explication aux jeunes de la génération actuelle, ces associations, pour meubler les espaces où se déroulaient les cérémonies, ont eu recours aux expositions d’ouvrages traitant du passé de cet événement phare dans la vie des Berbères, les livres ayant trait aux combats identitaires, à des collections d’outils agraires anciens ou tout autre objet témoignant du passé. Des conférences pour expliquer oralement la vie des Berbères et les combats menés par les générations successives pour la sauvegarde de leur identité ont été animées lors de cette journée.

L. Beddar

Partager