5000 constructions régularisées

Partager

L’opération de régularisation des constructions suit son cours dans la wilaya de Béjaïa, à quatre mois de la fin des délais fixés par la loi 08/15, portant les règles de mise en conformité des constructions et leur achèvement. Sur les 9000 dossiers de régularisation de constructions privées déposés auprès de la direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Béjaïa, 5000, soit un peu plus de 50%, ont été régularisés, selon un responsable au niveau de cette direction. Cette loi, dont la validité a été prorogée de plusieurs mois, est issue d’une instruction interministérielle, signée conjointement par les ministères de l’Intérieur et des collectivités locales, ainsi que celui de l’Habitat. Elle vise essentiellement la régularisation des constructions privées, notamment celles achevées, mais non conformes aux conditions stipulées dans le permis de construire, ou celles réalisées sans permis de construire. Sont aussi concernées les constructions non-achevées avec ou sans permis de construire, à conditions qu’elles aient existées à la date de publication de cette loi. Une commission composée de représentants de secteurs et communes concernés a été mise en place pour l’étude et le traitement des dossiers déposés auprès de la DUC. Cette loi se veut un outil pour mettre fin au gâchis architectural qu’ont engendré les constructions, dont les façades sont inachevées, notamment celles situées le long des boulevards, des placettes et espaces publics. En outre, ce dispositif permettra aussi aux particuliers, qui se trouvent dans une situation irrégulière, d’accéder à leur propriété.

B. S.

Partager