La cité 8 mai 1945 dans le noir

Partager

Située au cœur de la ville de Melbou à 40 km à l’est de la wilaya de Béjaïa, la cité 8 mai 1945 souffre le calvaire. En effet, le réseau d’éclairage public de la cité, est depuis plusieurs mois dans un état défectueux. Selon des habitants de ce quartier, « la cité est plongée dans le noir dès la tombée de la nuit». Une situation qui complique la vie des résidents qui affirment qu’il est difficile de circuler la nuit, de peur des agressions et des attaques de chiens errants. « L’absence de l’éclairage public contraint les habitants du quartier à ne pas sortir la nuit. Ceux qui prennent le risque sont souvent obligés de le faire. Le problème perdure depuis quelques mois, et portant ce n’est que quelques mètres qui nous séparent du siège de notre municipalité, nos responsables locaux doivent intervenir pour mettre un terme à cette obscurité », déclare un quinquagénaire qui habite dans ce quartier. Et d’ajouter : « ceux qui souffrent le plus de cette situation, ce sont les travailleurs qui quittent tôt leurs domiciles pour aller travailler et aussi ceux qui rentrent tard le soir. Ces personnes sont constamment exposées aux dangers. Les chiens errants constituent également un danger pour eux». Sur place, on a pu constater des poteaux sans éclairage et d’autres dans un état défectueux. Devant cet état de fait, les habitants interpellent les responsables locaux à intervenir dans les brefs délais pour mettre fin à cet épineux problème.

Aziz Khentous

Partager