L’ANP pilonne intensément les maquis de Ghzerwal

Partager

Engagées depuis deux semaines dans différentes zones sensibles de Boumerdès, les forces de l’ANP ont hier encore intensément pilonné les maquis de Oued Larbaâ entre Cap Djinet et Sahel Boubarak, 35 km à l’est du chef-lieu de wilaya précité.Les rafales de fusils mitrailleurs ont été entendues en début d’après-midi au lieudit Oudjehani. Selon nos sources, un violent accrochage a eu lieu entre un détachement de l’ANP et un groupe terroriste qui venait d’être repéré lors d’une opération de reconnaissance menée par une brigade de forces mobiles (BFM) de l’ANP. On ignore le bilan de cet affrontement, mais une chose est sûre, selon nos informations, les sections de l’armée régulière qui procèdent au déminage de cette zone de guerre escomptent avoir à l’usure les groupes terroristes encore en cavale.Cette importante partie de la Kabylie maritime est ciblée par les forces combinées de sécurité pour la sixième fois en moins d’une année.L’objectif principal est de localiser de toute apparence, les différentes tanières du GSPC, les camps d’entraînement où les principaux émirs de la faction intégriste locale d’El Ansar initient dit-on, les nouvelles recrues au djihad selon les préceptes d’Ibn Taymia, maître à penser de la mouvance sanguinaire d’obédience salafiste.A Hamrouna, Oued Larbaâ, El Ardja, maquis jouxtant les monts de Ghzerwal, les forces locales de sécurité ont démoli en moins de deux semaines cinq casemates et désamorcé au niveau des différents sentiers, des dizaines de bombes artisanales.

Salim Haddou

Partager