Le propriétaire succombe à ses blessures

Partager

l Comme il a été déjà rapporté dans notre édition du 30 octobre dernier, où il était question de l’incendie d’une grange au village d’Ath Hammad, dans la commune de Saharidj, et dont le propriétaire avait subi de graves brûlures, la fin de ce dernier a été malheureusement tragique. En effet, le dénommée Saïd Zerkak, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a succombé à ses blessures après plus d’une semaine d’hospitalisation à l’hôpital de Douéra à Alger. Ainsi, la victime

a rendu son dernier souffle mercredi dernie mais a été retenue sur les lieux pour les besoins d’une autopsie apprend-on de sources proches de la famille de la victime. Cela même qui a retardé son enterrement ayant eu finalement lieu hier.

Rappelons enfin, que la victime, fellah de son état, était tombé en plein milieu des flammes au moment où il était monté sur le toit de sa grange en proie au feu, et ce dans une ultime tentative d’y jeter de l’eau afin de circonscrire les flammes dévorantes ayant déjà atteint la toiture constituée de branchages et de tuiles anciennes. Dès les premiers diagnostics, ses blessures ont été jugées très graves, ce qui a, d’ailleurs, nécessité son transfert d’urgence dans un établissement hospitalier spécialisé en pareils cas.

Connu pour sa modestie et sa bonhomie, Ami Saïd n’a pas manqué de susciter un sentiment de peine chez les centaines de personnes qui sont venus lui rendre hommage et l’accompagner à sa dernière demeure. La nouvelle de son décès a jeter l’émoi dans le village paisible d’Ath Hammad.

L. K.

Partager