Inauguration d’un tronçon de l’autoroute Est-Ouest

Partager

Portant l’emblème national et des banderoles de bienvenue, des centaines de citoyens se sont massés vers 7 h, dans un site jouxtant la base de vie d’une entreprise chinoise — CITIC/CRCC — engagée dans l’opération en question. A travers la plupart des banderoles, la foule réitérait particulièrement son soutien indéfectible au programme du chef de l’Etat. L’accueil chaleureux réservé à Abdelaziz Bouteflika, ce mercredi, au centre urbain de Hamadi, émanait, a-t-on constaté, de l’Algérie toute entière. Car, les différentes régions de celle-ci, chacune selon ses spécificités, se sont fait représenter par leur propre troupe folklorique lors de cette journée singulière. Troupes de zorna d’Oran ou de l’Est du pays se sont ajoutées au folklore kabyle pour immortaliser ces instants de joie. Signe de reconnaissance au chef de l’Etat, qui concrétise l’une de ses promesses en lançant ce projet autoroutier s’étendant d’El Tarf à la limite du Maroc sur une longueur de 1 216 km. Musique, danse, salves tirées par une troupe de fantasia. Atmosphère de fête, tout court.

Le président de la République met pied à terre vers 10 h. L’hymne national sera aussitôt entonné. Le chef de l’Etat aura droit ensuite aux salutations militaires des différentes sections de sécurité mobilisées pour la circonstance. Le responsable dudit chantier lui fournira durant plus d’un quart d’heure des éclaircissements sur les phases de l’opération concernant le tronçon de route du Centre, qui s’étend de Bordj Bou Arréridj à la limite ouest de Chlef. D’une longueur de 169 km, cet axe traverse les wilayas de Bouira, Blida et Aïn Defla. Deux autres lots d’une longueur de 359 km et de 399 concernent respectivement les zones de l’Ouest et de l’Est du pays.L’on précise aussi que le projet autoroutier assurera, une fois réceptionné, la liaison entre Annaba et Tlemcen, avec des pénétrantes pour toucher au total 32 wilayas dont huit sont situées au Sud proche et au niveau des Hauts-Plateaux. Cette importante infrastructure routière, dont le montant financier global s’élève à 800 millions de DA sera livré, a-t-on escompté, en 2009… Autre importante prévision : l’autoroute Est-Ouest s’inscrit dans le cadre de la réalisation d’un linéaire de 7 000 km pour l’ensemble maghrébin comme prévu par les pays de l’UMA. Et l’Algérie vient donc de démontrer son souci d’œuvrer en faveur de l’intérêt socio-économique des pays du Maghreb. On s’appesantit sur les retombées multiples de ce projet, notamment au niveau national : assurer aux usagers une rapidité dans leurs déplacements. Exemple : 4 h sur le trajet Alger-Oran, régulation du trafic routier, gain de temps, réduction du coût d’exploitation des véhicules et celui des dépenses sociales induites par l’insécurité routière, contribution à l’aménagement rationnel et équilibré du territoire, et enfin la création de nouveaux espaces socio-économiques attirant l’investissement notamment en matières de tourisme. D’autant que les concepteurs du projet ont, a-t-on indiqué, tenu compte de la préservation de l’environnement naturel et culturel.

Le chef de l’Etat a posé, enfin, la première pierre du chantier situé à la lisière de Hamadi. Visiblement satisfait, il a salué la foule qui l’a fortement ovationné avant de quitter ce site.

Salim Haddou

Partager