Les voleurs sèment la psychose

Partager

Après une légère accalmie, les voleurs reviennent et sèment la peur dans la région des ath Irathen. Plusieurs vols ont été enregistrés et la liste des victimes, nous signale-t-on, s’allonge chaque jour.

Cette poussée effrayante inquiète de plus en plus la population qui se trouve livrée à elle-même face à cette horde de “hors la loi” qui semble opérer en toute quiétude et qui se permet même d’attenter à l’intégrité physique et à la dignité des citoyens sans défense. Auteurs de plusieurs agissements et ayant déjà eu, dans un passé très récent à leur actif plusieurs portes fracassées et de nombreux magasins en ville pillés – des actes qui sont restés impunis – voilà que ces tristes individus du gain facile innovent en s’attaquant directement aux citoyens jusque-là sans défense. Plusieurs foyers, nous informe-t-on auraient fait l’objet, ces derniers temps, de visites inopinées en plein jour et les occupants auraient été délestés de leurs biens. Le dernier exemple en date, il y a une semaine, en plein centre-ville d’Irdjen – pas loin de l’actuelle brigade de gendarmerie – trois individus encagoulés et armés jusqu’aux dents ont pénétré en milieu de journée dans un foyer. La victime n’est autre qu’une femme seule qui a remit sous la menace d’armes blanches tous ses bijoux. Il est clair que ce réseau de malfaiteurs, sans doute bien renseignés de l’absence du père de famille ne laisse rien au hasard et rafle tout sur son passage.

En plus de l’argent, des objets de valeurs qu’ils extorquent à leurs victimes, les voitures, des vêtements, de l’électroménager, et même des ruches d’abeilles, ne sont également pas épargnés par ces valeurs qui activent d’une manière déconcertante inouïe dans la région, en remerciant parfois le Bon Dieu de vous avoir épargné la vie. Devant cette recrudescence aux proportions alarmantes, nombreux sont les citoyens qui affichent leur ras-le-bol et se plaignent ouvertement de l’insécurité qui règne en maître dans toutes les localités limitrophes de Larbaâ Nath Irathen. Les citoyens de cette région souhaitent que ceux qui sont censés protéger la population ainsi que ses biens, réagissent avec célérité en instaurant des mesures sécuritaires draconiennes à même de permettre de mettre un terme à la cavale de ces individus sans scrupule qui n’hésitent pas à attenter à la vie des citoyens. En attendant que les mesures légitimes souhaitées viennent à être renforcées et prises, les habitants de la région de Larbaâ Nath Irathen, voire de toute la Kabylie continueront à prendre leur mal en patience et resteront sur le qui-vive H/24 sachant que les malfrats de tous bords cavalent dans la nature.

S.K.S.

Partager