“Je souhaite enchaîner avec les cadets”

Partager

La Dépêche de Kabylie : Beaucoup de supporters ne connaissent pas l’entraîneur des minimes de la JSK ni sa carrière. Si vous voulez bien nous en parler…ll Mohamed Gourari : Je suis titulaire d’un diplôme deuxième degré et j’entraîne les minimes de la JSK depuis août 2000. C’est donc ma cinquième année à la barre technique. Mais avant de prendre en main les destinées de la JSK, j’ai exercé en tant qu’entraîneur des juniors de l’AS Tizi Ouzou durant six ans. En tant que joueur et cela beaucoup ne le savent pas, j’ai joué au sein de la JSK durant six années dans les catégories minimes, cadets et juniors sous la direction du défunt Aâmi Hacène Hamoutène qui a donné beaucoup au club kabyle.Quel est votre palmarès depuis que vous êtes à la barre technique des minimes ?ll Dès ma première saison avec les minimes, on a décroché le titre de champions d’Algérie en 2001. Mais je dois avouer que l’actuelle saison est la meilleure avec à la clé un doublé historique (le titre de champion et la coupe d’Algérie). C’est le fruit de tout un travail effectué depuis le début de la saison en compagnie de mon ami et assistant Tahar Lamhen. Je dois aussi rendre hommage au président du club, Hannachi, et le trésorier Saïd Boukhari ainsi que le président des catégories jeunes, Idir Yahi, le secrétaire général Kettouche, Stiti Mohamed et tout le staff médical qui ont été tout le temps aux côtés de l’équipe.Ce doublé était-il un objectif en début de saison ?ll Vous savez, on ne peut jamais se fixer un objectif,surtout dans les petites catégories. C’est toujours après quelques matchs de championnat que l’on peut se situer par rapport aux autres adversaires en fonction de nos capacités. C’est d’ailleurs après avoir gagné face au MCA, à l’USMH et au Paradou AC, les trois meilleures équipes de notre groupe, que nous avions projeté de jouer le titre. Pour la coupe d’Algérie, c’est après notre qualification contre l’ASO Chlef en quarts de finale que nous nous sommes dit que la coupe est jouable et Dieu merci nous avons réussi les deux challenges avec une équipe remodelée en début de saison.Parlez-nous justement de cette équipe…ll Comme je l’ai dit, cette saison on a pratiquement renouvelé l’effectif. Comme vous le savez, dans les petites catégories, il y a des joueurs qui arrivent et d’autres qui franchissent le palier supérieur à chaque fin de saison. Donc, en plus des anciens joueurs, on a incorporé les meilleurs benjamins du club et on a retenu trois joueurs de l’extérieur après une large prospection qui a touché presque l’ensemble des clubs de la wilaya. Il s’agit de Bounifa Azouaou (JF Tizi Ouzou), Benalia (JS Tadmaït) et Mansour Mouloud (IRB Souk El Tenine). Ces trois joueurs ont apporté un plus à l’équipe et méritent amplement leur place chez les cadets. L’autre grande satisfaction pour cette équipe est la sélection de trois de nos joueurs en équipe nationale. Azouaou Samy, Maoudji Mounir et Ammoura Tarik. Ce dernier est d’ailleurs notre buteur en championnat (15 buts) et en coupe (5 buts).Quels sont vos souhaits pour la saison prochaine ?ll D’abord, je souhaite continuer le travail entamé avec ces jeunes dans la catégorie cadette parce que la quasi-totalité des joueurs cadets ont évolué avec moi chez les minimes. C’est pour cela que je veux continuer l’aventure avec eux et remporter d’autres titres. L’autre souhait est de faire un stage de perfectionnement pour approfondir mes connaissances dans le métier surtout que le travail de formation a nettement évolué. Et je pense que c’est la meilleure récompense qu’on puisse me faire.

Entretien réalisé par Salem K.

Partager