Trois millions d’estivants attendus à Tizi-Ouzou

Partager

Avec ses 80 km de côte et son étendue patrimoine forestier, le wali de Tizi-Ouzou, Hocine Mazouz, en étroite collaboration avec la direction du tourisme de la wilaya,se sont planchés sur les travaux du secteur pour peaufiner un important programme à même de permettre une somptueuse saison estivale. N’auront pas tort tous ceux nombreux, qui choisiront la Kabylie comme lieu de prédilection pour le repos et les extases d’été sous le soleil des cieux de la Kabylie et la bonne oxygénation des forêts denses de la région.

En tout cas, les autorités se sont déployées pèle-mêle, en mettant le paquet pour réussir le défi au grand bonheur des estivants. La saison estivale 2010, officiellement ouverte à Tigzirt, par le premier magistrat de la wilaya, du directeur du tourisme, M. Bellahmer, et des autorités de la région, des membres de l’exécutif et du chef de la daïra de Tigzirt, en présence de 1 200 enfants de la DJS, pour l’animation du jour, ajouté à cela la démonstration des éléments de la Protection civile, par des manœuvres des plongeurs et les engins motorisés pour les procédures de sauvetage et prodiguant des consignes sur les dangers de la mer, suivi de propositions par l’exposition élaborée par les services de l’environnement sur le civisme et la préservation des lieux. La saison estivale 2010 s’annonce sous de meilleurs auspices au vu de l’achèvement des travaux engagés au niveau des plages des communes côtières, Tigzirt et Azeffoun, ce qui va conférer à ces espaces une nouvelle envergure. A ce titre, il est attendu plus de trois millions d’estivants, en nette évolution par apport aux années 2008 et 2009 respectivement (2 672 700 estivants) et (2 841 980 estivants). Le dispositif réglementaire étant en place, les procédures opérationnelles n’ont connu aucune interruption et il est enregistré une satisfaction en matière de suivi d’opération d’aménagement. Le wali de Tizi-Ouzou a tenu, sur la concession des plages, à reconduire l’opération en faveur des collectivités locales, en confiant la gestion à des authentiques professionnels pour la gestion des plages.

Les plages autorisées à la baignade par arrêté du wali sont au nombre de huit, elles se situent dans les communes de Tigzirt et Iflissen (Tassalast-Grande Glage-Feraoun) et celles d’Azeffoun et Aït Chafaa (Caroubier-plage du centre-Sidi Khlifa-Petit paradis), ces plages sont concédées aux APC, qui ont engrangé 7 640 000,00 DA de recette en 2009.

Rien n’est laissé au hasard, toutes les directions s’en mêlent

Comme la saison estivale est une manifestation sociétale, qui fait intervenir des milliers voir des millions de personnes, sa préparation est une opération de longue haleine, c’est à longueur d’année que les pouvoirs publics s’attellent à tracer un programme dans une étroite collaboration des différentes directions concernées par l’événement qui requiert une attention particulière et un suivi rigoureux pour la réussite de la saison. En respect aux nouvelles directives du schéma directeur de l’aménagement touristique, il est tenu compte de tous les aspects liés à l’application du plan qualité tourisme, en rapport avec la méthode qui permet de bâtir un système préventif de maîtrise des risques, qui fait partie des exigences du dispositif mis en branle par la direction du tourisme de la wilaya de Tizi-Ouzou pour les besoins de l’événement.Toutefois, il y a lieu de préciser que la saison n’est pas exclusivement balnéaire,les responsables du secteur se sont déployés pour toucher le territoire de la wilaya. Afin de permettre le déplacement des estivants sur les lieux, la direction des transports de la wilaya a ouvert pas moins de 1 634 lignes de transport pour une capacité de 24 510 sièges à destination des communes côtières et la création de 49 postes de travail dans le secteur et promet d’accorder toutes les autorisations sollicitées Il s’agit d’une saison à risque en matière de santé et tenant compte du contexte vacancier avec le mouvement des populations et des conditions climatiques, la direction de la santé de la wilaya n’est pas du reste dans le programme. Pour prévenir contre les maladies à transmission hydriques (MTH) et les épidémies toxi-infections alimentaires collectives, des actions et mesures préventives sont prises pour endiguer ces risques. Des mesures draconiennes sont prises pour le contrôle de tout ce qui relève des consommations et ventes de produits alimentaires. Des campagnes de sensibilisation et d’éducation sanitaire sont au programme et menées par des spécialistes à l’échelle de la wilaya. Il sera procédé à un regroupement de ces spécialistes du secteur de la santé au niveau de la wilaya où seront détaillés les modalités d’exécution du programme d’action pour cette saison estivale.

La direction de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou a concocté un riche programme d’animation culturelle et artistique pour cette saison estivale. Elle tient à marquer de son empreinte la manifestation en s’impliquant par des activités diverses pour les estivants.

Durant toute la période de juin-juillet-août, les villes côtières de la wilaya connaîtront une animation permanente de jour comme de nuit avec une pléiade d’artistes de renom, et du 5 au 9 juillet, il est prévu une animation dans le cadre de la 5e édition du festival arabo-africain de danses folkloriques et du 15 au 30 juillet, l’animation entre dans le cadre de la première édition du festival culturel local “lire en fête», des fêtes nationales et locales aussi seront animées sur les lieux. Deux quinzaines artisanales seront organisées sur tout le littoral de la wilaya par la direction de la petite et moyenne entreprise et de l’artisanat. Le contrôle de la qualité des eaux de baignade et l’état des plages ainsi que les campagnes de sensibilisation seront assurées par la direction de l’environnement.

DAS de Tizi-Ouzou : 5 250 000 DA pour nettoyer les plages

Dans le cadre du dispositif “Blanche Algérie», la direction de l’action sociale participe amplement à l’opération du nettoyage des plages de la wilaya, l’enveloppe allouée à ce titre est estimée à 5 250 000,00 DA, 7 plages sont concernées par le plan avec près de 56 postes d’emploi créés. La direction de l’hydraulique et celle des travaux publics interviennent aussi dans leurs secteurs respectifs pour apporter un plus en matière d’alimentation en eau potable et l’aménagement du réseau routier.

Le renforcement sensible des moyens à mettre en œuvre, prévu en vue d’assurer l’efficacité et la permanence du contrôle des produits sensibles et des activités spécifiques durant cette période, à travers toutes les localités de la wilaya, ce travail sera assuré par la direction du commerce. Le contrôle se traduira par le renforcement des contrôles de conformité et l’étiquetage et du respect strict des conditions d’hygiène des locaux, des équipements et du personnel, des brigades sont mobilisées à cet effet. Par ailleurs, les régions côtières des daïras de Tigzirt et Azeffoun, feront l’objet d’un suivi particulier, en raison de l’activité commerciale intense qui caractérise ces régions en cette période. Enfin, il est prévu dans ce programme de contrôler et de faire respecter les prix des produits relevant du régime des prix fixés par la réglementation à tous les stades de la distribution.

Quant aux autres produits relevant de la concurrence, il s’agit de veiller au strict respect de l’affichage des prix, de l’obligation de facturation, de l’interdiction des pratiques spéculatives et de tromperies. De son côte, la DJS organisera à son tour des caravanes et des tournois au niveau de tout le littoral comme aussi il y aura la mise en place des écrans géants pour le suivi des matches de la Coupe du monde.

32 cadres de la Protection civile et 224 surveillants de baignade

Les services de la protection civile de la wilaya ont pris toutes les mesures nécessaires pour parer aux éventuels risques et accidents qui pourraient surgir, plus de 32 cadres et 224 surveillants de baignade sont mobilisés avec un matériel assez performant qui facilitera les interventions. La saison estivale à Tizi semble bien emballée, toutes les mesures idoines à pareil événement sont prises par la direction du tourisme sous le regard attentif du wali de Tizi, avec l’espoir et le devoir de l’implication des élus dont la mission ne doit aucunement se réduire à des gymnastiques politiciennes mais de se sentir à longueur d’année partie prenante de l’élan de développement pris par les secteurs de la wilaya au profit des populations de la région.

Khaled Zahem

Partager