Les communes du sud seront alimentées à partir du barrage Koudiet Acerdoune

Partager

Le grand projet du transfert de l’eau à partir du barrage Koudiet Acerdoune vers les commues du sud de la wilaya de Tizi-Ouzou, notamment celles relevant des daïrates de Draâ El Mizan, de Tizi Gheniff, de Boghni et des Ouadhias, a été réalisé dans les délais.

Ce fait dénote l’importance qu’accorde les pouvoirs publics au secteur de l’hydraulique, plus particulièrement l’aspect lié à l’augmentation des capacités de production d’eau. A l’occasion de la Fête de l’Indépendance, il a été procédé à la mise en service d’une partie du projet structurant confié à SNC-Lavalin, sans doute une société mise à l’épreuve pendant plus de trois ans pour atteindre enfin l’objectif de mettre en œuvre des canalisations s’étendant sur des kilomètres, en plus des stations réalisées en amont et en aval pour permettre l’arrivée des débits d’eau suffisants à même de répondre aux besoins des populations, celles des centres urbains logeant la RN 30 ou des villages haut perchés dans les zones montagneuses du versant nord du Djurdjura, attendent avec une grande satisfaction le règlement de la crise d’eau qui continue de sévir dans plusieurs localités. Pour cela, il n’y a pas lieu de s’inquiéter du moment que toutes les dispositions ont été prises pour mettre les dispositifs d’alimentation des foyers du liquide précieux à commencer par la réalisation de grands réservoirs d’eau implantés dans des lieux répondant aux études effectuées sur le terrain, afin de toucher le maximum de communes. Ainsi, en la matière, pas moins de 4 infrastructures hydrauliques dont la capacité d’un magazinement d’eau dépassant largement les 10 mille m3 ont été réceptionnés pour servir plus de 10 communes. De plus, les ingénieurs et les techniciens des différents services relevant du secteur, ont anticipé les choses en procédant à des essais et la vérification de la fiabilité des sous-infrastructures réalisées. Sur un autre registre, de nouvelles conduites d’adduction et des stations de pompage, auxquelles ont peut ajouter la fin des travaux de réhabilitation et de rénovation des réseaux de distribution à travers plusieurs communes. Ces préparatifs pour rentabiliser la mise en service effectuée en présence des membres de la société civile, des maires de la majorité des communes concernées, ainsi que les représentants de la société de réalisation, devant déboucher avant la fin de l’année sur la mise en service effective de tous les réseaux, à savoir de transfert, d’adduction et de distribution en faisant participer dans cette œuvre les collectivités locales, l’ADE et les subdivisions de l’hydraulique. Avec, les opérations de nettoyage en cours des canalisations puis le début des opérations de pompage dans les prochains jours, on peut dire que le pari lancé par Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, est largement réussi en dépit des appréhensions de certains quant à l’achèvement du projet dans les délais, non seulement pour le transfert mais également pour tous ces projets d’accompagnement qui ferons sans doute la fierté de toute une région en quête de plus de développement.

M. Haddadi

Partager