Colère des transporteurs

Partager

Les transporteurs de la commune de Boghni, une centaine, ont observé, hier, une journée de grève. Les protestataires réclamaient l’amélioration de leurs conditions de travail. Toutes les lignes de transport vers les localités d’Assi Youcef, Bounouh, Aït Mendes et Aït Kouffi étaient paralysées. Les contestataires ont immobilisé, dès le début de la matinée, leurs fourgons à proximité du siège de la daïra, avant qu’une cinquantaine de transporteurs, organisés en association, ne décident de tenir un sit-in devant le siège de l’APC.

Quant à leurs revendications, les transporteurs ont fait état «des mauvaises conditions de travail dans les arrêts de stationnement réservés par l’APC, trop exigus et pas assez contrôlés pour assurer l’entrée et la sortie des fourgons». L’autre point soulevé par les transporteurs concerne «l’état de dégradation avancée du réseau routier au centre-ville, ainsi que l’absence d’un plan directeur de circulation pour assurer la fluidité de la circulation routière». Tout ces points ont été discutés lors d’une réunion improvisée à la salle des délibérations de la commune, en présence du chef de daïra, du P/’APC et des services de sécurité.

À l’issue de cette réunion, des engagements ont été pris par les autorités de réparer les axes routiers dégradés, en plus de la réactualisation du plan circulation au centre-ville. Les transporteurs ont alors pris la décision de reprendre leur activité dans la journée.

M. Haddadi

Partager