Accueil Culture Aomar Oulamara dédicace son nouveau roman

TIZI-OUZOU- Agadir n Roma

Aomar Oulamara dédicace son nouveau roman

48

L’écrivain prolifique en langue amazighe, Aomar Oulamara, a été l’invité de la librairie Yahiaoui, sise à la Nouvelle-Ville de Tizi-Ouzou, où il a présenté et dédicacé son tout nouveau roman. Il s’agit du livre «Agadir n Roma», fraîchement paru aux éditions Achab qui ne cessent d’enrichir son catalogue de publications en tamazight.

D’ailleurs, l’une des personnalités présentes à cette agréable rencontre culturelle et conviviale n’est autre que Ramdane Achab, directeur de la maison d’édition en question et ancien militant de la cause berbère. Il y avait également de nombreux universitaires dont des enseignants au département de langue et culture amazighes de l’université «Mouloud-Mammeri» à l’instar de Said Chemakh, Mohand Akli Salhi, Said Doumane…

Lors de cette séance de vente-dédicace, l’auteur Aomar Oulamara a été « bombardé » de questions par les lecteurs qui semblent avoir lu tous ou bien la majorité des romans de cet auteur qui a milité pendant de longues années pour la langue amazighe durant les périodes difficiles et de clandestinité. Pour rappel, d’ailleurs, Aomar Oulamara avait fait partie du groupe d’étudiants qui avaient suivi les cours de tamazight que dispensait le monument Mouloud Mammeri à l’université d’Alger.

Depuis une vingtaine d’années, Aomar Oulamara a compris que tamazight a beaucoup plus besoin de production littéraire pour ne pas s’éterniser dans l’oralité menaçante, surtout à l’air de la mondialisation. Il a alors écrit et édité de nombreux romans en langue amazighe dont «Akin i wedrar», «Agelid n tmes», «Omaha beach», «Timilit di 1962», «Agadir n Roma». «Tullianum, tagara n yugurten».

Aomar Oulamara est aussi l’auteur de «Iberdan n tissas», un récit historique qui raconte le parcours, durant la guerre de libération nationale, de Messaoud Oulamara, qui n’est autre que son père. Lors de sa vente dédicace tenue à la librairie « Yahiaoui », Aomar Oulamara a expliqué que son dernier livre, intitulé «Agadir N Roma» est un roman historique. Le lecteur pourra ainsi découvrir de nombreuses grandes figures de Tamazgha ou de la Numidie, moins connues que Jugurtha et Massinissa entre autres, mais dont le rôle qu’ils ont joué dans l’histoire n’est pas moindre.

C’est le cas du personnage principal de ce passionnant roman, Hannibal. Des lecteurs ont interrogé Aomar Oulamara sur les choix de ses sujets ainsi que cette préférence avérée pour l’écriture en tamazight. Aomar Oulamara, avec une modestie remarquable, a répondu à toutes les questions en accordant à chacun de ses lecteurs tout le temps qu’il mérite.

Aomar M.